Autres actualités

Les relations continuent de se dégrader, fermeture d’un consulat US Par Investing.com

© Reuters.

Par David Wagner 

Investing.com – Les tensions Chine-USA continuent de s’aggraver, ce qui a pesé sur les indices futures US et les bourses asiatiques au cours de la nuit, et a amené les bourses européennes a elles aussi ouvrir dans le rouge.

Le ministère chinois des affaires étrangères a annoncé vendredi qu’il révoquait la licence du consulat général des États-Unis dans la ville de Chengdu, dans le sud-ouest de la Chine.

“La situation actuelle entre la Chine et les Etats-Unis est quelque chose que la partie chinoise ne veut pas voir”, a déclaré le ministère des affaires étrangères dans une déclaration en ligne.

“La responsabilité incombe entièrement à la partie américaine”, ajoute la déclaration. “Nous demandons à nouveau instamment à la partie américaine de révoquer immédiatement ses mauvaises décisions, afin de créer les conditions nécessaires au retour à la normale des relations entre les deux pays”.

Rappelons que cette annonce intervient après que les États-Unis aient ordonné à la Chine de fermer son consulat à Houston. Le porte-parole du Département d’Etat américain, Morgan Ortagus, a déclaré que la directive de fermer le consulat général de Chine à Houston avait été décidée pour protéger la propriété intellectuelle américaine et les informations privées de ses citoyens. Pékin avait condamné cette décision et mis en garde contre des contre-mesures.

Pompeo critique vivement la Chine

Rappelons également que le secrétaire d’État Mike Pompeo a prononcé un discours très incisif envers la Chine jeudi, affirmant que les États-Unis ne toléreront plus que Pékin « usurpe l’ordre mondial ».

“La vérité est que nos politiques, et celles d’autres nations libres, ont ressuscité l’économie défaillante de la Chine, pour ensuite voir Pékin mordre les mains internationales qui l’ont nourrie”, a déclaré Pompeo lors d’une audience à la bibliothèque présidentielle Richard Nixon, en Californie.

“Nous avons ouvert nos bras aux citoyens chinois, pour voir ensuite le PCC exploiter notre société libre et ouverte. Il a envoyé des propagandistes dans nos conférences de presse, nos centres de recherche, nos campus de lycées et d’universités”, a déclaré Pompeo, ajoutant que le gouvernement chinois avait également “arraché notre précieuse propriété intellectuelle” et “aspiré les chaînes d’approvisionnement loin de l’Amérique”.

Pompeo s’est ensuite concentré dans son discours sur le géant chinois des télécommunications Huawei, une entreprise qu’il a précédemment décrite comme un “cheval de Troie pour le renseignement chinois”.

“Nous avons cessé de prétendre que Huawei est une société de télécommunications innocente… nous l’avons appelée par son nom, une menace pour la sécurité nationale, et nous avons pris des mesures en conséquence”, a-t-il déclaré.

Tout ceci n’augure donc rien de bon pour les relations entre les deux grandes puissances économiques de la planète, ce qui devrait continuer à brider l’optimisme des investisseurs, d’autant plus qu’il semble probable que les Etats-Unis annoncent de nouvelles mesures, ou du moins en brandissent la menace, après la fermeture de leur consulat à Chengdu

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Le rappeur Kanye West veut se présenter aux élections présidentielles américaines Par Reuters

administrateur

Le CAC 40 corrige après le bond d’hier, plusieurs événements à risque ce mercredi Par Investing.com

administrateur

Apple affiche une forme éclatante malgré le coronavirus Par Reuters

administrateur

Du coronavirus peut naître la prochaine crise financière, selon la BCE Par Reuters

administrateur

Les analystes invitent à préférer les actions européennes aux actions US Par Investing.com

administrateur

Castex annonce une augmentation du budget de la justice Par Reuters

administrateur