Bourse & Actions

Les résultats de Zoom, Slack et Broadcom à surveiller de près cette semaine

Avec les tensions entre les États-Unis et la Chine qui couvent, les investisseurs s’attendent à une nouvelle semaine de volatilité sur les marchés des actions où, jusqu’à présent, la reprise économique a été le surjet principal de préoccupation.

La nervosité des investisseurs s’est manifestée lors de la session de vendredi, lorsque le président Donald Trump a annoncé que les États-Unis envisageaient de révoquer le traitement commercial spécial accordé à Hong Kong, un territoire autonome, en réponse à une loi de sécurité controversée que la Chine fait adopter pour réprimer les protestations politiques.

Bien que les tensions entre les États-Unis et la Chine et la réouverture de l’économie soient les principaux sujets de préoccupation probable de cette semaine, il y aura également d’importants résultats trimestriels qui ne devront pas être ignorés. Ces trois titres technologiques pourraient surprendre les marchés lorsqu’ils publieront des chiffres trimestriels :

1.Zoom Video

Zoom Video Communications Inc (NASDAQ:) publiera ses résultats du premier trimestre de son exercice fiscal 2021 après la clôture du marché le mardi 2 juin. Les analystes s’attendent à un bénéfice de 0,13$ par action sur un revenu prévu de 276 millions de dollars.

Ayant été l’un des « grands gagnants » face à la pandémie de coronavirus et de l’économie post-pandémique, Zoom est maintenant utilisé par des millions de travailleurs et d’étudiants, qui ont afflué chez les fournisseurs de communications numériques, après que les pays aient été contraints de confiner leurs citoyens et que les entreprises et les écoles aient été fermées.

En mars, Zoom a révélé que le nombre d’utilisateurs quotidiens de sa plateforme de vidéoconférence a augmenté de façon spectaculaire, passant d’un pic antérieur de 10 millions à plus de 200 millions actuellement. C’est pour cette raison que les actions de Zoom ont massivement surpassé les autres noms du secteur technologique pendant cette crise économique.

Zoom Video

Se négociant à 179,48 $ à la clôture de vendredi, le titre de Zoom a fait un bond de 164 % en 2020, un an seulement après son introduction en bourse à 36 $.

En plein essor, l’entreprise de San Jose, en Californie, tente également de rassurer les utilisateurs quant à la sécurité de sa plateforme après qu’un certain nombre de failles de sécurité aient mis en évidence le problème du piratage informatique sur sa plateforme.

2.Slack

Slack Technologies Inc (NYSE:) publiera ses résultats du premier trimestre de l’exercice 2021 après la clôture du marché le jeudi 4 juin. Les analystes prévoient une perte par action de 0.04$ sur des ventes de 254 millions de dollars.

Slack, dont la plate-forme permet aux travailleurs hors site de communiquer et de coordonner facilement les documents de travail, est un autre bénéficiaire de l’essor rapide du travail à domicile.

Slack

Son action, qui a clôturé vendredi à 35,05 dollars, a gagné 56 % cette année, même après une forte baisse en mars. Cependant, certains analystes ont des doutes sur ses perspectives à long terme.

La société est en effet confrontée à la forte concurrence du produit concurrent de Microsoft (NASDAQ:), Teams.

“Aucun investisseur ne doute du portefeuille de produits de Slack et de son impressionnante trajectoire de croissance”, a déclaré Daniel Ives, analyste chez Wedbush, dans une note récente. “La question qui se pose concerne son profil de croissance à long terme”, sachant le PDG de Microsoft, Satya Nadella, est concentré sur des produits concurrents.

3.Broadcom

Le dernier grand fabricant de puces à publier ses bénéfices cette saison est Broadcom Inc (NASDAQ:). L’entreprise publiera ses résultats du deuxième trimestre 2020 après la fermeture du marché jeudi. Les analystes prévoient un bénéfice par action de 5,14 $, pour un chiffre d’affaires prévu de 5,69 milliards de dollars.

Les actions de Broadcom sont revenues en force après l’effondrement du mois de mars, dans l’espoir que la demande de puces ne diminue pas lors du ralentissement provoqué par le virus.

Broadcom

L’action a clôturé à 291,27 dollars vendredi, après avoir augmenté d’environ 3 % pour la journée.

Dans le dernier rapport sur les résultats, les investisseurs voudront savoir si la stratégie actuelle de l’entreprise, menée par le PDG Hock Tan – qui consiste à se développer par des acquisitions et à acheter des entreprises de logiciels en difficulté – porte ses fruits.

L’année dernière, Broadcom a racheté pour 10 milliards de dollars la division sécurité d’entreprise de Symantec (NASDAQ:NASDAQ:), qui produit des logiciels destinés à empêcher les pirates d’accéder aux systèmes des entreprises. En 2018, la société a conclu un rachat de CA Technologies pour 19 milliards de dollars. Après ces accords, plus de 80 % des ventes de Broadcom proviendront désormais de segments considérés comme stables et durables, tels que les entreprises de cloud computing, de réseaux, de logiciels et de stockage.

Source : investing

Autres articles à lire

Seuil psychologique |Trading list bourse trader 3 juin 2020

administrateur

Capgemini surprend positivement au premier trimestre

administrateur

Le prix du pétrole remonte, mais est-ce suffisant pour miser sur l’action Exxon ?

administrateur

La progression de la pandémie éclipse les chiffres macro aux Etats Unis

administrateur

Danone : le support des 54,4 € a largement passé la date de péremption !

administrateur

Où l’on reparle des écarts de valorisation

administrateur