Autres actualités

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe Par Reuters

© Reuters. CASINO, À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) – Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris et en Europe, où les contrats à terme sur les indices de référence signalent une ouverture en nette baisse:

* SANOFI (PA:) a confirmé vendredi ses objectifs financiers pour 2020 après avoir bénéficié au premier trimestre de la constitution de stocks liée à la pandémie de coronavirus et du succès de son médicament Dupixent.

* VINCI (PA:) a déclaré jeudi s’attendre à une baisse prononcée de son activité au cours des prochains mois après un premier trimestre marqué par une quasi-stabilité du chiffre d’affaires et du carnet de commandes.

* SAINT-GOBAIN (PA:) a annoncé jeudi qu’il n’attendait pas de redressement de son activité avant le second semestre, le deuxième trimestre devant se révéler difficile en raison de la crise liée à la pandémie de coronavirus.

* CASINO (PA:) a annoncé jeudi une accélération de sa croissance au premier trimestre, à 6,4% contre 1,6% sur les trois derniers mois de 2019, avec l’explosion de la demande alimentaire en France sur fond de confinement dû au nouveau coronavirus et une solide performance au Brésil.

* NESTLÉ a annoncé vendredi une croissance organique de son chiffre d’affaires de 4,3% au premier trimestre, supérieure aux attentes, les consommateurs ayant stocké les produits du géant de l’alimentaire pour se préparer au confinement.

* COMMERZBANK, DEUTSCHE BANK – S&P a abaissé la note de Commerzbank (DE:) d’un échelon à BBB+ et réduit la perspective de celle de Deutsche Bank (DE:), déjà à BBB+, à « négative » contre « stable ».

* ENI (MI:) a fait état vendredi d’un bénéfice net au T1 en baisse de 95% et a abaissé ses prévisions annuelles de production et d’investissement sur fond de baisse de la demande de gaz en raison de la crise sanitaire.

* VALEO (PA:), qui a annulé récemment ses objectifs financiers pour 2020 en raison de la pandémie de coronavirus, a fait état jeudi d’une baisse de 8% de son chiffre d’affaires au premier trimestre à périmètre et changes constants, à 4,488 milliards d’euros.

* AIR LIQUIDE (PA:) prévoit toujours d’augmenter sa marge opérationnelle en 2020, après avoir relativement bien résisté à la crise du coronavirus au premier trimestre.

* PEARSON, groupe d’édition britannique spécialisé dans l’éducation, a fait état d’un CA en baisse de 5% au T1 et a averti que l’impact au T2 pourrait être plus important si les mesures de confinement se prolongeaient.

* BURBERRY a annoncé vendredi le maintien du salaire de base de ses employés qui ne peuvent plus travailler en raison de la fermeture des boutiques.

* BUREAU VERITAS (PA:) a annoncé jeudi renoncer à verser un dividende au titre de 2019 et à ses objectifs 2929, disant s’attendre à ce que le deuxième trimestre soit « très fortement affecté » par les mesures de confinement mises en place en Europe, aux Etats-Unis et en Amérique latine. (Le communiqué:)

* SOPRA STERIA (PA:) a annoncé vendredi une croissance de son chiffre d’affaires au premier trimestre de 3,3% à taux de change et périmètre constants mais a dit avoir souffert au mois mars et craindre un impact plus marqué des mesures de confinement au deuxième trimestre.

* ORPEA a annoncé vendredi qu’il ne verserait pas de dividende à ses actionnaires au titre de 2019.

* LUFTHANSA (DE:) espère finaliser la semaine prochaine avec les pouvoirs publics un plan de sauvetage qui pourrait atteindre les 10 milliards d’euros, a-t-on appris jeudi de sources proches du dossier. Le groupe a par ailleurs fait état d’une perte d’exploitation de 1,2 milliard d’euros au titre des trois premiers mois de l’année et prévenu que celle du deuxième trimestre serait bien plus lourde.

* PROSIEBENSAT.1 – MEDIASET a annoncé jeudi avoir de nouveau augmenté sa participation dans le groupe allemand de télévision pour la porter à 24,2% contre 20,1%.

* SWATCH GROUP a enregistré en avril une hausse de 24% de ses ventes à magasins constants à Chine mais l’environnement mondial demeure compliqué en raison des effets du coronavirus, a déclaré son directeur général, Nick Hayek, au quotidien suisse Blick.

(Service Marchés)

Source : investing

Autres articles à lire

EOS affiche un déclin de 11% dans une tendance négative Par Investing.com

administrateur

Plus de 3.500 emplois créés dans la finance en Ile-de-France depuis le Brexit Par Reuters

administrateur

7 actions pour s’exposer au Bitcoin sans acheter la cryptomonnaie Par Investing.com

administrateur

Clermont arrache le nul et enfonce un peu plus Lyon dans la crise Par Reuters

administrateur

Bientôt 100.000 nouveaux cas par jour aux USA selon le Dr. Fauci Par Investing.com

administrateur

Le suspect de l’attaque en Norvège est un Danois converti à l’islam Par Reuters

administrateur