Autres actualités

Les valeurs à suivre à Wall Street Par Reuters

© Reuters. BOEING EST À SUIVRE À WALL STREET

PARIS (Reuters) – Principales valeurs à suivre jeudi à Wall Street, où les contrats à terme sur les principaux indices suggèrent une ouverture en baisse de 0,4% à 0,6% :

* SCHLUMBERGER (NYSE:), numéro un mondial des services pétroliers, va remanier sa direction pour superviser une réorganisation de ses activités dans les prochains mois face au déclin historique de l’industrie pétrolière, selon une note aux employés que Reuters a pu consulter.

* BEST BUY (NYSE:) – Le distributeur d’électronique grand public a fait état jeudi d’une baisse de 5,3% de ses ventes à magasins comparables sur le trimestre clos le 2 mai en raison des fermetures liées à l’épidémie. Son chiffre d’affaires total, dont le recul a été limité par l’envolée des ventes en ligne, ressort à 8,56 milliards de dollars contre 9,14 milliards un an plus tôt.

* MACY’S – L’action du groupe de grands magasins perd 1,8% dans les échanges en avant-Bourse après l’annonce de résultats préliminaires pour le premier trimestre de son exercice fiscal décalé marqués par une forte baisse des ventes (3,0 à 3,03 milliards de dollars contre 5,5 milliards un an plus tôt) et par une perte d’exploitation estimée entre 905 millions et 1,11 milliard de dollars.

* MEDTRONIC a annoncé jeudi une baisse de 44,9% de son bénéfice sur le quatrième trimestre de son exercice fiscal décalé, conséquence du report de nombreuses activités chirurgicales en raison de l’épidémie de coronavirus.

* L BRANDS (NYSE:) a publié mercredi des résultats trimestriels décevants en raison de la fermeture ses magasins Victoria’s Secret et Bath & Body Works liée à l’épidémie de coronavirus.

* EXPEDIA – Le voyagiste en ligne a annoncé mercredi avoir constaté une reprise de la demande en mai et une stabilisation du taux d’annulation, après un trimestre marqué par une perte plus lourde qu’attendu. Le titre gagne 2,7% en avant-Bourse.

* TAKE-TWO INTERACTIVE SOFTWARE – L’éditeur de jeux vidéo a publié mercredi soir un chiffre d’affaires trimestriel ajusté supérieur aux attentes grâce à une demande soutenue pour ses titres “NBA 2K” et “Grand Theft Auto”. Le titre gagnait 2% dans les échanges hors séance après la clôture.

* BOEING (NYSE:) – RBC entame le suivi du titre à “surperformance” avec un objectif de cours à 164 dollars.

* HONEYWELL – HSBC (LON:) relève sa recommandation à “acheter” contre “conserver”.

* LOWE’S – Stifel relève sa recommandation à “acheter” contre “conserver”.

* NVIDIA publiera ses résultats après la clôture.

(Laetitia Volga, édité par Marc Angrand)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Wall Street rebondit avec le pétrole et l’aide du Congrès Par Reuters

administrateur

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe Par Reuters

administrateur

La poursuite de la hausse des actions dépendra de ces 5 résultats cette semaine Par Investing.com

administrateur

La CNIL appelle à la vigilance sur l’application “StopCovid” Par Reuters

administrateur

Les marchés actions finissent en ordre dispersé; l’indice Dow Jones Industrial Average recule de 0,07% Par Investing.com

administrateur

Pourquoi rien n’est encore sûr ? Par Investing.com

administrateur