Autres actualités

L’hésitation perdure face à des influences contradictoires Par Investing.com

© Reuters.

Investing.com – Le a envoyé un signal négatif hier en clôturant sous le seuil de 5600 points au terme d’une modeste baisse de -0.33%, mais maintient un contexte d’hésitation, en regagnant ce mercredi un peu de terrain repassant de nouveau au-dessus de 5600.

Les influences qui déterminent actuellement le sens du marché son contradictoires, avec le durcissement des restrictions allemandes pour lutter contre le coronavirus d’un côté, et des espoirs d’une relance budgétaire américaine accrue avant l’investiture du président élu Joe Biden de l’autre.

Tard mardi, la chancelière Angela Merkel et les dirigeants régionaux ont convenu de renforcer les restrictions allemandes sur les coronavirus afin de freiner la propagation de la maladie. Ces mesures comprennent la fermeture des magasins non essentiels dans les zones durement touchées jusqu’au 14 février, sans toutefois imposer un couvre-feu national comme en France.

Certains signes indiquent que l’incidence des cas de coronavirus a diminué en Europe, mais le gouvernement néerlandais a averti mardi de la probabilité de mesures supplémentaires en plus du verrouillage actuel en place jusqu’au 9 février au moins, tandis que le Royaume-Uni et le Portugal ont fait état d’un nombre record de décès.

Sur le plan politique, le Premier ministre italien Giuseppe Conte a remporté un vote de confiance au Sénat de la chambre haute mardi, s’assurant ainsi de rester au pouvoir après qu’un partenaire de second rang ait quitté sa coalition la semaine dernière.

Aux États-Unis, Janet Yellen, nominée au poste de secrétaire au Trésor, a défendu la nécessité du plan d’allègement budgétaire de 1 900 milliards de dollars proposé par M. Biden, exhortant les législateurs à “agir en grand” pour stimuler la reprise économique après la conférence Covid-19.

La résistance des républicains s’est accrue à l’égard de ce plan, principalement en raison des inquiétudes liées à l’augmentation de la dette, mais les commentaires de Mme Yellen ont contribué à faire remonter le moral des investisseurs en exposant les avantages d’un important plan de relance.

D’un point de vue technique, on rappellera que la zone de 5600-5700 points est une zone clé pour le CAC 40 ces derniers mois. Sous cette zone, la vendeurs seraient favorisés. Au sein de cette hausse, l’incertiture règne. Enfin, au-dessus de cette zone, aucun obstacle important ne peut être relevé avant le seuil psychologique majeur de 6000 points.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

TikTok refuse l’offre d’achat de Microsoft, partenariat avec Oracle en vue Par Investing.com

administrateur

La politique d’achats de la BCE évolue, dit Schnabel Par Reuters

administrateur

AstraZeneca suspend l’essai clinique de son vaccin contre le COVID-19 Par Reuters

administrateur

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe Par Reuters

administrateur

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe (actualisé) Par Reuters

administrateur

Top 3 des thèmes à surveiller sur les marchés ce vendredi 10 juillet 2020 Par Investing.com

administrateur