Autres actualités

Londres veut changer les règles du jeu, dit Dublin Par Reuters

© Reuters. L’Irlande a accusé lundi la Grande-Bretagne de vouloir « changer les règles du jeu » pour résoudre les difficultés commerciales en Irlande du Nord, en réaction au souhait exprimé par Londres que l’autorité de la Cour européenne de justice (CEJ) ne s

par Padraic Halpin

DUBLIN (Reuters) -L’Irlande a accusé lundi la Grande-Bretagne de vouloir « changer les règles du jeu » pour résoudre les difficultés commerciales en Irlande du Nord, en réaction au souhait exprimé par Londres que l’autorité de la Cour européenne de justice (CEJ) ne s’exerce pas sur le sujet.

Le ministre britannique du Brexit, David Frost, a rendu public samedi des extraits d’un discours qu’il doit prononcer mardi, dans lequel il estime que la CEJ a créé un « profond déséquilibre » dans la façon dont s’appliquent les protocoles nord-irlandais, qui visent à éviter le rétablissement d’une frontière physique entre les deux Irlande depuis la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Les protocoles nord-irlandais ne pourront pas fonctionner sans « nouveaux arrangements » sur la façon dont ils sont mis en oeuvre, a renchéri lundi le porte-parole du Premier ministre britannique Boris Johnson.

Alors que la Commission européenne doit formuler dans la semaine de nouvelles propositions pour faciliter les échanges commerciaux entre l’Irlande du Nord et les pays membres de l’UE, Londres entend présenter de son côté un document en vue d’une renégociation des protocoles, a dit le porte-parole.

La Commission, qui avait rejeté en juillet une demande similaire de Londres, a répété lundi que se soustraire à l’autorité de la CEJ reviendrait à « faire sortir l’Irlande du Nord du marché commun ».

« Nous devrions nous concentrer sur les sujets qui comptent le plus pour les habitants de l’Irlande du Nord et non sur des demandes comme la fin du rôle de la Cour de justice européenne », a déclaré un porte-parole de la Commission.

Pour le ministre irlandais des Affaires étrangères, Simon Coveney, les Britanniques démontrent une nouvelle fois qu’ils préfèrent revenir sur un accord qu’ils ont signés, plutôt que chercher des solutions pragmatiques.

« Tout le monde au sein de l’Union européenne pense la même chose: l’UE essaie de résoudre les problèmes et le Royaume-Uni rejette les solutions avant même qu’elles ne soient rendues publiques, et en demande encore plus », a déclaré Simon Coveney à la radiotélévision publique irlandaise RTE.

« La vérité, c’est qu’ils (les Britanniques) savent que l’UE ne peut pas bouger sur ce point (de la CEJ), et ils demandent quand même… A un moment, l’UE dira ‘ça suffit’, on ne peut pas discuter davantage et je crois que ce moment est proche », a mis en garde le chef de la diplomatie irlandaise.

(Reportage Padraic Halpin, avec la contribution d’Amanda Ferguson à Belfast, version française Tangi Salaün, édité par Jean-Michel Bélot)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Plans fiscaux de Biden, inquiétudes d’Intel, PMI et hausse de taux de la Russie

administrateur

Tentative de détournement d’un pétrolier confirmée au large des Emirats Par Reuters

administrateur

Progression inattendue des exportations malgré la crise sanitaire Par Reuters

administrateur

Draghi poursuit ses consultations pour former un gouvernement Par Reuters

administrateur

Les introductions en bourse sont toutes gonflées à bloc Par Investing.com

administrateur

Les Ivoiriens aux urnes dans un contexte de fortes tensions Par Reuters

administrateur