Economie

L’Or survivra-t-il à davantage de nouvelles positives sur les vaccins covid-19?

Il y a une semaine, l’or était sur le tapis, mis à mal par la nouvelle concernant le vaccin COVID-19 de Pfizer (NYSE:) qui a retranché près de 5% ou 100 dollars au – le plus grand recul en un seul jour depuis le mois d’août.

Une semaine plus tard, l’or a pris un autre coup de poing, cette fois-ci avec la mise à jour de Moderna sur son vaccin contre le coronavirus.

Question : L’or a-t-il complètement intégré la perspective d’un vaccin covid-19 ?

Jeffrey Halley, analyste basé à Sydney pour la maison de courtage OANDA à New York, le pense certainement, en déclarant dans une note publiée mardi matin :

“Après le traumatisme de l’action post-Pfizer sur les prix, l’or a maintenant tenu son support de tendance ascendante trois fois au cours de la semaine dernière. Cela suggère que l’élan a maintenant basculé vers le haut, en particulier avec une plus grande détente de la part de la Réserve fédérale presque certaine”.

Le prix au comptant de l’or, qui suit les lingots, a pris un coup de près de 26 dollars, soit 1,64%, après la mise à jour de Moderna. Mais il a fini la journée avec une baisse d’environ 2 dollars, soit 0,1 %.

Il est resté dans le rouge lors de la session asiatique de mardi, mais a baissé de moins de 1 $, soit 0,02 %, à 1 888,26 $.

Prochains seuils à surveiller sur l’or

Halley a noté que l’or n’a pas glissé sous le support de 1 864,50 $ lundi. Il a fait remarquer que le cours au comptant de lundi, qui a atteint 1 888,80 dollars, était “un chiffre aussi chanceux en Asie qu’il est possible d’en voir”.

“Il est d’autant plus impressionnant de constater que l’or s’est redressé alors même que la courbe des taux d’intérêt américains s’est accentuée”, a-t-il ajouté, en faisant référence au taux à 10 ans américain.

Pour le contexte, Moderna a déclaré que son vaccin expérimental était efficace à 94,5% pour prévenir le COVID-19, contre 90% pour Pfizer. Le produit Moderna a également besoin d’une simple réfrigération classique, contrairement au trasport et à la conservation à -70 degrés nécessaire au vaccin de Pfizer.

L’or prenant le dessus sur le dernier développement de vaccin, Halley a évoqué un objectif de 1905 à 1907 dollars pour le métal jaune, ce qui correspond aux moyennes mobiles de 50 et 100 jours, respectivement.

S’il dépasse cette fourchette, son prochain objectif sera à 1 935 dollars.

Halley a ajouté :

“Le support de la ligne de tendance ascendante est à 1 866,50 $ l’once aujourd’hui, suivi par la zone à 1 850,00 $ l’once. Une chute sous 1 850 $ l’once ouvrirait la voie vers un recul plus important vers la zone 200-DMA à 1 789 $ l’once”.

Cependant, il répugne à dire que l’or est un pari à sens unique, “à moins d’une surprise qui torpille violemment les marchés des actions”.

Il a ajouté :

“Une mise en garde contre les perspectives haussières est que l’or doit encore se déconnecter des ventes agressives des marchés d’actions.”

L’EMA de 50 jours continue d’être “intéressante”

Le chartiste Christopher Lewis a déclaré que l’action de lundi a montré un soutien important pour les lingots et que la moyenne mobile exponentielle de 50 jours “va continuer à être intéressante”.

Il a ajouté dans un article posté sur FX Empire :

“Le fait que l’indicateur se situe au niveau de 1900 dollars suggère que le marché essaie de voir s’il peut ou non casser au-dessus de ce niveau. Mais finalement, nous avons eu ce vilain chandelier rouge de la semaine dernière qui pourrait continuer à montrer des signes de négativité, et nous n’avons généralement pas ce genre de chandeliers sans une sorte de continuation”.

“De plus, le niveau de 1800 dollars serait le meilleur endroit pour acheter d’après ce que je vois, étant donné qu’il a été le théâtre d’une rupture majeure et que bien sûr l’EMA de 200 jours est là. Toutes choses étant égales par ailleurs, ce serait l’occasion de racheter de l’or à un niveau de soutien massif, mais je reconnais également que le marché va être très sensible à l’indice du dollar américain également, car nous avons eu une corrélation négative massive”.

En fin de compte, ce n’est peut-être qu’une question de temps avant que l’or ne monte, a déclaré M. Lewis, même si des conditions de trading plus agitées et difficiles pourraient se présenter en premier lieu.

Objectif à court terme supérieur à 1 900 dollars

Sunil Kumar Dixit de SK Dixit Charting à Calcutta, en Inde, dit que l’or a maintenu son soutien à 1 890 $ et que tant que cela prévaudra, l’objectif de 1 901 $ restera une possibilité.

Il a ajouté :

“Au-dessus de cela se trouve la résistance de 1 915 $, la moyenne mobile simple sur 20 semaines de 1 927 $ et la résistance critique à 1 934 $.”

Mais Dixit dit aussi qu’une faiblesse en dessous de 1 890 $ peut pousser l’or vers un test de 1 860 $ et 1 836 $.

“Une vente prolongée pourrait viser de 1768 $ qui coïncide avec la moyenne mobile exponentielle de 50 semaines.”

Goldman maintient sa cible de 2 300 dollars

Goldman Sachs (NYSE:), quant à elle, s’en tient à son objectif de 2 300 dollars en 2021.

Dans un rapport publié vendredi, la banque d’investissement a déclaré que ses perspectives pour l’or étaient fondées sur le retour de l’économie mondiale à un équilibre entre les nouvelles positives concernant des vaccins potentiels pour le COVID-19 et les risques toujours présents de dommages économiques supplémentaires dus à d’autres vagues du virus.

De mon côté, je trouve que l’or est encore baissier à court terme, selon l’indicateur technique quotidien de Investing.com. Sur la base de cette projection, j’envisage un support à trois niveaux, qui commence à 1 869,07 $ et qui progresse vers le bas jusqu’à 1 849,60 $, avant le support d’achat final qui émerge à 1 834,46 $.

Si le cours de l’or devait augmenter, il y aurait probablement une résistance à court terme à trois niveaux, qui commencerait à 1903,68 $ et progresserait jusqu’à 1 918,82 $, avant la pression de vente qui apparaîtrait après 1 938,28 $.

Avertissement : Barani Krishnan utilise un éventail de points de vue extérieurs au sien pour apporter de la diversité dans son analyse de tout marché. Il ne possède ni ne détient de position sur les produits de base ou les titres dont il parle.

Source : investing

Autres articles à lire

L’or brille de mille feux… et ce n’est pas fini !

administrateur

Le Pétrole en hausse grâce aux vaccins, l’Or attendu en baisse

administrateur

Revue journalière du marché du cacao 01/10/2020

administrateur

Quelles sont les perspectives du Gaz Naturel face à l’ouragan Zeta?

administrateur

L’Or peut-il regagner durablement 2000$ ? Le rapport NFP de vendredi sera décisif

administrateur

Cours de l’argent : risque baissier à l’ouverture

administrateur