Bourse & Actions

Microsoft, Apple, Amazon : 3 Actions US à surveiller de près cette semaine

Alors qu’un tiers des entreprises du S&P 500 publieront leurs résultats la semaine prochaine, l’évaluation que l’on pourra se faire de la santé financière des entreprises américaines au milieu de la pandémie qui continue de sévir va se préciser.

Près de 170 entreprises publient leurs résultats trimestriels la semaine prochaine, parmi lesquelles un groupe diversifié de blue chips, dont Boeing Co (NYSE:), Caterpillar (NYSE:) et Merck (NYSE:MRK), ainsi que le groupe FAANG, qui a une forte composante technologique, à l’exception de Netflix Inc (NASDAQ:), qui a déjà publié ses résultats.

Nous nous concentrerons sur les trois géants technologiques suivants, dont les bénéfices pour la période de juillet à septembre pourraient aider à clarifier si les gains de leurs actions sont justifiés :

1. Microsoft

Microsoft Corporation (NASDAQ:), l’un des chouchous de Wall Street en matière de technologie, annoncera des bénéfices pour le premier trimestre 2021 après la clôture du marché, mardi 27 octobre. Le mastodonte de l’informatique devrait afficher un bénéfice de 1,54 $ par action sur des ventes de 35,76 milliards de dollars.

Si le passé fournit des indices, Microsoft devrait montrer une forte dynamique alimentée par une augmentation des investissements technologiques et la force de ses principaux produits Office. Grâce à cet avantage, les actions sont restées largement à l’abri de la crise sanitaire mondiale, gagnant près de 37 % pour l’année. L’action a clôturé vendredi à 216,23 dollars après avoir augmenté de 0,62 % pour la journée.

Microsoft

Microsoft profite de la demande accrue de connectivité, car les gens travaillent et interagissent socialement depuis leur domicile. De plus, les investisseurs s’attendent à ce que les entreprises et les gouvernements continuent à dépenser pour leur transition vers le cloud computing, qui a été un domaine d’expansion clé pour la société ces dernières années.

Les ventes d’Azure, le service d’informatique en nuage de Microsoft, ont fait un bond de 47 % au cours du trimestre précédent par rapport à l’année précédente. L’entreprise a enregistré une croissance de 59 % au cours de la période précédente et de 64 % au cours du même trimestre de l’année précédente.

2. Apple

Apple Inc (NASDAQ:), le fabricant d’iPhones ainsi que d’ordinateurs et d’accessoires intelligents, publiera ses résultats du quatrième trimestre fiscal 2020 le jeudi 29 octobre, après la fermeture du marché.

Les analystes prévoient que la société affichera un bénéfice par action de 0,71 $ en moyenne sur un chiffre d’affaires de 63,98 milliards de dollars. La dernière annonce de bénéfices a eu lieu après que la société ait publié ses nouveaux modèles de téléphones très attendus ce mois-ci, annonçant ce que de nombreux analystes considèrent comme un . Ces iPhones fonctionnent avec une nouvelle norme sans fil, connue sous le nom de 5G, qui peut transmettre des données jusqu’à 10 fois plus vite que la technologie LTE 4G actuelle.

Alors que les actions d’Apple ont augmenté de 57 % cette année, après la pandémie de mars, elles sont sous pression depuis début septembre, en raison de l’incertitude économique et des élections américaines. AAPL a clôturé vendredi à 115,04 dollars, soit une baisse de 15 % par rapport au pic de septembre.

Apple

L’énorme écosystème d’innovation de l’entreprise et son immense trésorerie sont quelques-uns des éléments qui attirent les investisseurs et les rendent optimistes quant à l’avenir de Cupertino, le mammouth technologique basé en Californie. Le fabricant de l’iPhone dispose actuellement d’environ 207 milliards de dollars en liquidités et de quelque 108 milliards de dollars de dettes à court et à long terme.

3. Amazon

Amazon.com Inc (NASDAQ:) devrait également publier ses résultats du troisième trimestre après la fermeture du marché le jeudi 29 octobre.

Le consensus est que la société de commerce électronique la plus importante au monde par sa capitalisation boursière va une fois de plus écraser les attentes en raison de la forte dynamique de ses bénéfices. Les ventes devraient augmenter de 30% à 92,6 milliards de dollars par rapport à la même période l’année dernière, pour un bénéfice par action de 7,29 dollars.

Amazon

Toute faiblesse de l’action sur une surprise négative devrait constituer une opportunité d’achat idéale. Amazon continue d’être une entreprise étonnante, dépensant agressivement dans de nouveaux domaines de croissance, comme le cloud computing. Son activité de publicité numérique, autre entreprise à forte marge, connaît un taux de croissance à trois chiffres.

Source : investing

Autres articles à lire

Covid 19 qui seront les gagnants et les perdants de la crise?

administrateur

2 ETF pour profiter de l’effet Black Friday

administrateur

Des ETFs sur l’Australie et le Mexique pour améliorer la diversification géographique

administrateur

Bruno Le Maire vient d’annoncer une augmentation de 800.000 chômeurs en 2020

administrateur

Seuil psychologique |Trading list bourse trader 3 juin 2020

administrateur

Alain Dinin redevient directeur général de Nexity

administrateur