Autres actualités

Musk frappe les crypto-monnaies, AT&T/Discovery et le rebond de la Chine -Ce qui fait bouger les marchés ce lundi Par Investing.com

© Reuters.

Par Geoffrey Smith

Investing.com — Elon Musk fait trembler les cryptomonnaies – et les futures actions – avec une nouvelle attaque contre le . AT&T (NYSE:) et Discovery (NASDAQ:) sont sur le point de fusionner leurs actifs médias. Le rebond économique de la Chine perd de sa vigueur à mesure que les bizarreries de l’année précédente sortent de ses calculs, et l’Angleterre fait son plus grand pas vers la normalité économique – juste au moment où une nouvelle souche de Covid-19 arrive sur ses côtes. Voici ce qu’il faut savoir sur les marchés financiers ce lundi 17 mai.

1. Musk sème le trouble dans le Cryptoland

Les crypto-actifs sont en forte baisse après qu’Elon Musk ait laissé entendre sur Twitter (NYSE:) que Tesla (NASDAQ:) pourrait vendre tout ou partie de ses avoirs . Un tweet ultérieur de Musk affirmant que Bitcoin n’a pas vendu ses bitcoins et n’a pas l’intention de le faire n’a guère contribué à redonner le moral à la plupart des monnaies numériques.

Musk a réitéré son nouveau dégoût pour l’impact environnemental de Bitcoin, notamment le rôle clé du charbon dans le processus d’extraction. Il a également retourné le couteau dans la plaie en tweetant que le DogeCoin était mieux placé pour devenir un moyen de paiement courant, affirmant qu’il “gagnerait haut la main” s’il adoptait le type d’approche de traitement plus rapide que la communauté fermée du Bitcoin a refusé il y a environ trois ans.

À 13h20, le bitcoin était en baisse de 7,3 % à 45 389 $, après avoir touché un plus bas de trois mois. Cependant, tous les autres principaux actifs cryptographiques étaient également en baisse, y compris , qui a chuté de 4,3% à un peu plus de 50c.

2. Rêver d’un nouveau géant du streaming

AT&T est sur le point de conclure un accord pour combiner son unité WarnerMedia avec Discovery, créant ainsi un nouveau géant du streaming d’une valeur marchande de quelque 150 milliards de dollars, selon divers rapports.

WarnerMedia, qui abrite HBO, CNN et le studio de cinéma Warner Brothers, représente près de la moitié des 230 milliards de dollars d’AT&T. La capitalisation boursière de Discovery, qui s’élève à 18 milliards de dollars, s’explique en grande partie par la réussite de ses projets de diffusion en continu d’émissions non scénarisées sur la cuisine et la rénovation de la maison. Si elle avait été conclue quelques mois plus tôt, l’opération aurait rapporté gros à Archegos Capital de Bill Hwang, qui avait misé sur Discovery avec un fort effet de levier.

Peu de détails ont été donnés sur la manière dont l’opération serait structurée, mais elle a le potentiel de débloquer une valeur substantielle pour les actionnaires d’AT&T, qui ont vu leurs rendements réduits par l’énorme charge générée par la fusion d’AT&T avec TimeWarner en 2016.

À propos de déblocage de valeur, une autre action susceptible d’être en ligne de mire plus tard est JD.com (NASDAQ:), dont la branche logistique a déclaré qu’elle viserait à lever quelque 3,4 milliards de dollars par le biais d’une IPO à Hong Kong d’une participation de 10 %.

3. Les actions US devraient ouvrir en baisse, déstabilisées par la chute des crypto-monnaies

Les marchés boursiers américains devraient ouvrir la semaine en mode prudent, avec en toile de fond le sell-off de la crypto qui pourrait être de mauvais augure pour d’autres actifs à bêta élevé tels que les valeurs technologiques.

À 13h20, les étaient en baisse de 100 points, soit 0,3 %, tandis que les étaient en baisse de 0,3 % et les étaient en baisse en parallèle.

Crypto mis à part, l’émergence d’une nouvelle souche plus hautement transmissible du virus Covid-19 en Inde a jeté un nouveau doute sur la voie de la réouverture de l’économie mondiale. Taiwan a fermé ses frontières aux arrivées d’étrangers pendant la nuit, tandis que Singapour a fermé ses écoles à la plupart des élèves. Au Royaume-Uni, le maire de Londres, Sadiq Khan, a déclaré qu’il y avait plus de 400 cas confirmés de la nouvelle souche dans la seule ville de Londres.

4. Le rebond de la Chine se normalise, le boom immobilier se poursuit

Les données publiées au cours de la session asiatique montrent que le rebond de la Chine après la crise du Covid-19 s’aplatit. Le taux de croissance de la production industrielle en glissement annuel a ralenti à 20 % contre 24,5 % en avril, conformément aux attentes, tandis que la croissance des ventes au détail a ralenti plus fortement, à 17,7 % contre 34,2 %.

Ces chiffres sont un avant-goût de ce à quoi ressembleront les données occidentales lorsque les bases extrêmes de l’année précédente ne seront plus prises en compte dans les calculs, bien que le traitement élevé et soutenu du par les raffineries du pays suggère que la dynamique à court terme ne perd pas de son élan.

Le marché chinois du logement continue lui aussi de s’emballer, les prix des logements urbains ayant enregistré en avril leur plus forte hausse depuis huit mois.

5. L’Angleterre rouvre ses portes, juste à temps pour une nouvelle souche Covid-19

Le Royaume-Uni a fait son plus grand pas en arrière vers la normalité économique, avec un assouplissement significatif des restrictions sur les affaires et la vie sociale en Angleterre. Le secteur de l’hôtellerie intérieure est à nouveau ouvert, bien que soumis à des limites de capacité, tandis que les réunions de plusieurs ménages sont désormais possibles.

L’interdiction des voyages internationaux non essentiels a également été levée, bien que le petit nombre de pays figurant sur la “liste verte” des destinations du Royaume-Uni laisse présager un début de saison touristique difficile. Ryanair (NASDAQ:) n’a pas été en mesure de donner des indications officielles pour son nouvel exercice fiscal, après avoir annoncé sa plus grosse perte annuelle jamais enregistrée jusqu’en mars.

Cette réouverture intervient alors que des signes de propagation de la nouvelle souche indienne du virus Covid-19 se font sentir dans la communauté au Royaume-Uni.

Source : investing

Autres articles à lire

Morgan Stanley voit son bénéfice plus que doubler malgré $1 md de perte liée à Archegos Par Reuters

administrateur

L’UE demande une enquête internationale sur l’atterrissage forcé de l’avion de Ryanair Par Reuters

administrateur

L’hésitation reste le thème dominant avant le discours de Powell Par Investing.com

administrateur

Les craintes liées au coronavirus plombent l’ambiance en Europe Par Reuters

administrateur

La reprise en “V” semble possible, la Fed va-t-elle alimenter la hausse jeudi? Par Investing.com

administrateur

Pour les banques, 2021 sera une année à haut risque, prévient S&P Par Reuters

administrateur