Bourse & Actions

Nasdaq Composite : à l’épreuve des 12 000 points

Publié à l’origine sur la Bourse au quotidien.fr

Chose promise, chose due ! Gilles Leclerc revient ce lundi sur la configuration de l’indice américain , dont tout indique qu’il se trouve à la croisée des chemins.

Comme promis vendredi à l’occasion de mon dernier point hebdomadaire, je vous propose en ce début de semaine de nous concentrer sur le Nasdaq Composite qui, une fois encore (la troisième), revient tester ses plus hauts historiques. Le voici à nouveau tout proche d’une zone de résistance majeure qui se situe dans la région des 12 000 points.

L’indice a en outre donné tout récemment un signe de faiblesse relative, achevant la semaine sur un repli de 0,5% quand, dans le même temps, le CAC40 bondissait de 8,45% en base hebdomadaire.

En fait, l’enjeu est peu ou prou le même que le 14 octobre dernier, date de mon ultime analyse du Nasdaq Composite, lequel venait de tester la zone de résistance susmentionnée, qui correspond au point « B » sur le graphique ci-après :

Nasdaq Composite : à l’épreuve des 12 000 points

Nasdaq Composite : à l’épreuve des 12 000 points

Quant au potentiel de l’impulsion à venir, il correspondait au report d’amplitude algorithmique matérialisé par la double flèche verticale verte, c’est-à-dire + ou -10%.

Par ailleurs, le déclencheur que je vous invitais à suivre le mois dernier pour gérer le mouvement était le signal que l’indicateur de tendance MACD était susceptible de délivrer et qui est ici représenté par la première pastille orange en partie basse du graphique, pastille qui correspond au point « B » que je viens d’évoquer.

Depuis lors, le Nasdaq Composite a reflué, tiens donc, de 10% (10,06% très précisément) pour revenir sur le support des 10 800 points, que nous avions identifié comme « un premier objectif de baisse en cas de validation d’un signal négatif » de la MACD.

Les 13 200 points sont atteignables
Pour la suite, on se référera à nouveau au comportement de cette dernière, paramétrée comme de coutume en 9/19/6, étant entendu que si l’indicateur est toujours haussier, il arrive aussi en approche rapide de son axe d’impulsion (cf. la flèche bleue oblique + la deuxième pastille orange). En cas de franchissement des 12 000 points, nous pourrions viser les 13 200 points comme premier objectif. A contrario, c’est-à-dire en cas de signal négatif, le Nasdaq Composite reviendra sur son fameux support des 10 800 points.

Élément important : sur le point « A », dans le sillage d’un contact avec la résistance graphique des 12 000 points, les volumes ont été en augmentation (la flèche orange pointée vers le haut) de façon à « appuyer » la baisse (flux vendeur) et donc le retour sur les 10 800 points. Concernant les bougies qui suivent le point « C », ils ont à l’inverse été en régression par rapport à la moyenne (voir la flèche orange pointée vers le bas).

On en déduira que lors du contact au niveau de ce point « C », les grosses mains ne relâchent pas ou pratiquement pas leurs positions et que le Nasdaq Composite est un indice qui milite pour une poursuite de la poussée haussière.

Du reste, sauf mauvaises nouvelles sur le front de la pandémie de Covid-19 de l’autre côté de l’Atlantique, on peut maintenant s’attendre à ce que, cette fois, cette fameuse zone des 12 000 points cède.

Bonne séance à tous… et surveillez bien les signaux à venir sur le Nasdaq !

Gilles

Source : investing

Autres articles à lire

Le taux US à 10 ans pourrait chuter davantage, au grand malheur des banques

administrateur

3 actions Cloud qui devraient afficher de solides résultats ces prochains jours

administrateur

2 actions à dividendes avec des rendements de plus de 6% pour des revenus sûrs

administrateur

Kering logiquement à la peine au premier trimestre

administrateur

Confirmation de reprise en V cette semaine après l’énorme surprise du rapport NFP?

administrateur

Renault : une valeur très attractive, mais les déboires de Carlos Ghosn incitent à

administrateur