Bourse & Actions

Nasdaq Composite : back on top !

Publié à l’origine sur la Bourse au quotidien.fr

Après s’être intéressé au Russell2000, l’équivalent américain du Small, notre trader expert Gilles Leclerc se penche aujourd’hui sur la configuration graphique du Nasdaq. Il convient d’être prudent…

Il ne vous aura probablement pas échappé que la saison des résultats trimestriels a débuté et mes lecteurs les plus assidus – que je remercie chaleureusement au passage – se souviennent sans doute de ma dernière analyse sur le Russell2000, « superindice » américain qui regroupe 2 000 smallcaps.

En ce milieu de semaine, passons au secteur de la tech et au décryptage graphique d’un indice plus connu, le , sur lequel je m’étais déjà épanché début septembre, alors qu’il fusait à la hausse dans son canal algorithmique et affichait un gain de plus de 80% (réalisé en ligne droite) depuis son point bas annuel du printemps.

Je reprends les termes de cette analyse et les anciens graphes qui vont simplement être mis à jour, car vous allez voir que les projections de l’époque ont par la suite été vérifiées.

À quelques encablures des 12 000 points, j’attirais votre attention au sujet du fait que, sur le Nasdaq Composite, les prix réagissent tous les 2 000 points, « ce qui correspond aux rectangles horizontaux gris. Les impacts, eux, correspondent aux pastilles jaunes ». Et de poursuivre : « le prochain niveau où il est probable que les algos temporisent se trouve donc vers …. 12 000 points ».

« Si le Nasdaq sort par le bas, attendez-vous à ce qu’il revienne ensuite faire un dernier “plus haut” qui marquera normalement un point haut susceptible de ne pas être dépassé pendant un bon bout de temps », concluais-je.

Un mois et demi plus tard, dont acte ! A un plus haut dans la région des 12 000 points (cf. la flèche rouge sur le premier graphique ci-après) a succédé une cassure de la tendance en ligne par le bas, puis un retour sur les plus hauts (la flèche orange dans l’encart à gauche).

Nasdaq Composite : back on top !

Nasdaq Composite : back on top !

Jusqu’ici, tout va bien, mais les choses vont sérieusement se compliquer… Les entreprises de la tech vont en effet publier leurs comptes trimestriels, avec en toile de fond une élection présidentielle américaine explosive, la probabilité d’un énième plan de soutien à l’économie (à condition que les camps républicain et démocrate réussissent à accorder leurs violons) et des risques de reconfinement.

+10 ou -10%
Sans visibilité et avec la possibilité que tout bascule du jour au lendemain, c’est peu dire que nous sommes maintenant sur des charbons ardents. Ce qui n’empêche évidemment pas de continuer à gérer ses positions en continuant de cibler les niveaux et signaux qui ne vont pas tarder à apparaître…

Pour ce faire, descendons d’une unité de temps et passons en vue quotidienne afin de pouvoir analyser plus finement la dynamique des prix :

Nasdaq Composite : back on top !

Nasdaq Composite : back on top !

Premier constat : un support s’est formé, celui des 10 880 points (flèche), que mon confrère Philippe Béchade et moi-même avions anticipé dans le cadre du service Béchade Confidentiel. Il reste de la place pour ceux qui souhaiteraient s’y abonner…

Ledit support s’est ensuite matérialisé et constituera un premier objectif de baisse en cas de validation d’un signal négatif.

Si à l’inverse la zone des 12 000 points est passée, le prochain objectif se situe à 13 500 points, ce qui correspond à un report d’amplitude (voir les flèches vertes verticales).

Dans un sens comme dans l’autre, le potentiel est d’environ 10%, mais comment suivre le mouvement et surtout quand et comment prendre une décision ?

Pour tenter de répondre à cette question, je vous propose de nous référer au comportement de l’indicateur de tendance MACD (paramétré comme de coutume à 9/19/6).

Au moment où les prix reviennent tester la zone des 12 000 points, les vagues d’impulsion de la MACD reviennent tester une zone maximum (le rectangle violet horizontal en partie basse du graphique) qui n’a jamais réussi à être dépassée depuis le début de l’ex-tendance en ligne. En cas de franchissement, sans doute en raison de publications trimestrielles bien accueillies par les investisseurs, nous repartirions à la hausse avec pour objectif théorique les 13 500 points précédemment évoqués.

Ce mouvement me paraît probable, mais personnellement je ne suivrai pas. En tout cas pas tant que nous n’aurons pas regagné un peu de visibilité sur les marchés…

Bonne séance à tous,

Gilles

Source : investing

Autres articles à lire

Starbucks reste un bon pari sur la reprise malgré le plongeon des ventes

administrateur

Les marchés financiers soutenus par les banques centrales !

administrateur

La dégradation | Trading list d’un trader pro 24 avril 2020

administrateur

Focus sur la tech : un secteur sous tension

administrateur

Marchés financiers et incertitude: la reprise mondiale continue de progresser

administrateur

Faiblesse et verdict | Trading list d’un trader bourse actions au 1er juillet 2020

administrateur