Autres actualités

Neuf personnes en garde à vue après l’attaque à Conflans-Sainte-Honorine Par Reuters

© Reuters. NEUF PERSONNES EN GARDE À VUE APRÈS L’ATTAQUE À CONFLANS-SAINTE-HONORINE

PARIS (Reuters) – Neuf personnes étaient en garde à vue samedi au lendemain du meurtre d’un professeur d’histoire-géographie décapité aux abords d’un collège de Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines, un acte qualifié par Emmanuel Macron d'”attentat terroriste islamiste caractérisé”, a-t-on appris de sources policières.

Quatre membres de l’entourage familial de l’assaillant, tué par des policiers peu après le meurtre de l’enseignant, ont été dans un premier temps interpellés dès vendredi soir.

Cinq autres personnes ont ensuite été placées en garde à vue dans la nuit de vendredi à samedi. Il s’agit de deux parents d’élève du collège où enseignait le professeur et de membres de l’entourage non familial de l’assaillant, dit-on de sources policières.

L’agresseur présumé est un jeune homme de 18 ans né à Moscou, disent les sources policières, selon lesquelles il a crié “Allah Akbar” lorsqu’il a été pris en chasse puis tué par des policiers à Eragny, commune limitrophe de Conflans-Sainte-Honorine dans le Val d’Oise.

Des parents d’élève ont rapporté que le professeur tué avait montré en classe quelques jours auparavant une ou des caricatures du prophète Mahomet dans le cadre d’un cours sur la liberté d’expression.

D’après ces parents, l’enseignant avait demandé à ses élèves de confession musulmane de lever la main et les avait invités à quitter la salle de classe afin de ne pas être choqués. Informés par la suite, certains parents ont cependant dénoncé un blasphème.

Devant le collège du Bois de l’Aulne, où enseignait le professeur tué, Emmanuel Macron a dénoncé vendredi soir un “attentat terroriste islamiste caractérisé” et affirmé que “l’obscurantisme et la violence qui l’accompagne ne gagneront pas”.

“Un de nos concitoyens a été assassiné aujourd’hui parce qu’il enseignait, parce qu’il apprenait à des élèves la liberté d’expression, la liberté de croire et de ne pas croire”, a dit le président, l’air sombre, après s’être rendu auprès du personnel du collège.

Cette attaque, qui intervient pendant le procès des attentats contre Charlie Hebdo et le magasin Hyper Cacher en janvier 2015 et moins d’un mois après une attaque au hachoir près des anciens locaux du journal à Paris, a soulevé une vague d’émotion et de colère en France.

Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education, devait recevoir ce samedi les représentants des personnels et des parents d’élèves. Il doit aussi s’adresser par vidéo à tous les professeurs, personnels et familles pour, écrit-il sur Twitter (NYSE:), “une réaction de solidarité absolue et de solidité de toute notre institution”.

Jean-François Ricard, procureur général du parquet national antiterroriste (PNAT) qui s’est saisi de l’enquête, doit s’exprimer samedi après-midi.

(Rédaction de Paris, édité par Bertrand Boucey)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Appel de parlementaires à l’annulation de la dette des pays pauvres Par Reuters

administrateur

Moderna plonge, des effets secondaires constatés lors des essais Par Investing.com

administrateur

Nouveau record historique en vue pour l’Or avant la fin de l’année selon BoA Par Investing.com

administrateur

Repli des actions en Europe mais la Fed fait monter Wall Street Par Reuters

administrateur

Un haut fonctionnaire libanais découvre qu’il est positif au COVID-19 durant un déjeuner avec Le Drian Par Reuters

administrateur

Engie satisfait de l’offre de Veolia sur Suez, finalement prolongée Par Reuters

administrateur