Autres actualités

Nouveau sommet historique sur l’Or, entre tensions Chine-USA, covid-19 et stimulus Par Investing.com

© Reuters.

Par David Wagner 

Investing.com – L’or a un nouveau record historique ce lundi matin, le métal jaune au comptant ayant atteint un sommet à 1 943 dollars l’once, éclipsant le précédent record de prix établi en septembre 2011.

Les raisons de ce nouveau recod sont diverses, mais la plupart des analystes pointent du doigt les bas rendements un peu partout dans le monde.

Dans une note distribuée avant les nouveaux sommets, Vivek Dhar, de la Banque du Commonwealth d’Australie, a déclaré que la chute des rendements réels à 10 ans aux États-Unis a été le “facteur le plus important” parmi d’autres facteurs, tels que l’affaiblissement du dollar américain et l’augmentation de la demande de valeurs refuges.

“La relation négative entre les rendements réels américains à long terme et les contrats à terme sur a assez bien résisté sur le long terme. En effet, lorsque les rendements réels américains à long terme augmentent, l’or est moins attrayant par rapport aux titres américains porteurs d’intérêts, car l’or n’a pas la capacité de générer des revenus”, a déclaré M. Dhar, qui est analyste des matières premières minières et énergétiques au sein de la société. “La baisse des rendements réels américains sur 10 ans est principalement due à une augmentation des prévisions d’inflation sur 10 ans aux États-Unis”.

Il ne fait par ailleurs pas de doute que la faiblesse du Dollar US pousse mécaniquement la valeur de l’once d’Or cotée en Dollar à la hausse. Soulignons que le Dolalr Index, qui mesure le billet vert par rapport à un panier de six grands rivaux, a chuté de 1,6% la semaine dernière, touchant un plus bas vendredi de 22 mois en dessous de 94,40, et poursuit sa chute ce lundi, ce qui a d’ailleurs permi à la paire de dépasser 1.17.

Notons également que ce nouveau record de l’or intervient alors que les tensions s’intensifient entre Washington et Pékin. La Chine a annoncé vendredi qu’elle avait ordonné aux États-Unis de fermer son consulat à Chengdu, après que les États-Unis aient exigé la fermeture du consulat chinois à Houston plus tôt la semaine dernière.

Avant cela, le secrétaire d’État Mike Pompeo a également claqué la Chine dans un discours jeudi. Il a déclaré que Washington ne tolérera plus les tentatives de Pékin d’usurper l’ordre mondial.

Pendant ce temps, le nombre de cas de coronavirus dans le monde continue d’augmenter. Plus de 16 millions de personnes dans le monde ont été infectées par le coronavirus, les États-Unis représentant environ un quart de ce chiffre, selon les données compilées par l’université Johns Hopkins.

D’un autre côté, il faut avouer que le marché continue de faire preuve d’un certain niveau d’optimisme ce lundi, avec des marchés européens attendus en hausse, après la progression des marchés asiatiques au cours de la nuit, en raison d’espoirs sur de nouvelles mesures de relance aux Etats-Unis.

Rappelons en effet que Dimanche, le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin a déclaré que les républicains avaient finalisé un projet de loi pour environ 1 000 milliards de dollars de fonds de secours pour les coronavirus. Mnuchin a ajouté qu’il espérait que la proposition puisse trouver un soutien bipartite.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

“Ne pas se précipiter sur les rumeurs”, dit Pénicaud interrogée sur des fermetures de sites Renault Par Reuters

administrateur

3 dossiers clés à surveiller sur les marchés ce vendredi 17 juillet Par Investing.com

administrateur

3 dossiers clés à surveiller sur les marchés financiers ce mercredi 1er juillet Par Investing.com

administrateur

Transports et tourisme chutent après la décision britannique sur l’Espagne Par Reuters

administrateur

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe Par Reuters

administrateur

Ryanair va supprimer jusqu’à 3.000 emplois Par Reuters

administrateur