Bourse & Actions

Paris en forte hausse grâce au pétrole

Publié à l’origine sur la Bourse au quotidien.fr

Bonjour à tous !

J’espère que vous vous portez bien et que ce premier week-end de déconfinement vous a apporté satisfaction ! De son côté, alors que le ciel est dégagé au-dessus de l’Île-de-France, la Bourse de Paris débute la semaine du bon pied, avec un qui s’adjuge environ 2,4% vers 11h et revient ainsi au contact des 4 400 points.

Les investisseurs voient en fait le verre à moitié plein et la reprise du jour s’explique par celle du marché pétrolier, avec un baril de qui reprend 5% au-dessus des 30$ et un baril de qui engrange quant à lui 4% autour des 34$.

Il subsiste bien sûr des incertitudes mais l’idée générale est que les déconfinements ont vocation à relancer la demande.

Pour le reste, le panorama général n’est pas reluisant, c’est le moins qu’on puisse dire. On a en effet appris ce week-end qu’Emirates allait supprimer 30 000 emplois, avec sans surprise un programme A380 en grand danger.

Par ailleurs, la menace de la faillite pèse lourdement sur l’Etat de New York, qui avait déjà connu cette situation dans les années 1970, alors que le confinement se prolongera jusqu’à la fin du mois et que les recettes fiscales sont en chute libre.

De nouveaux développements sont aussi à attendre dans l’interminable feuilleton de la guerre commerciale, avec d’un côté des mesures de rétorsion contre Huawei, et de l’autre de nouvelles contraintes pour Apple (NASDAQ:) et Qualcomm (NASDAQ:). Le torchon brûle plus que jamais entre la Chine et les Etats-Unis, qui attaquent l’Empire du Milieu bille en tête pour sa gestion de la pandémie.

On voit mal quand et comment les choses pourraient s’apaiser entre les deux superpuissances et dans l’immédiat, les derniers indicateurs disponibles outre-Atlantique n’ont pas franchement rassuré. Les ventes de détail ont ainsi reculé de 16,4% le mois dernier, alors que les économistes tablaient sur une baisse de 12%, et la production industrielle a dans le même temps plongé de 11,2%, du jamais vu depuis la création de cette statistique il y a 101 ans…

Partant, la bonne tenue des marchés en ce lundi pourrait bien s’apparenter à un rebond technique. Je ne saurais en tout cas que trop vous recommander d’être prudent avec de tels niveaux de valorisation.

Excellente journée et à demain !

Source : investing

Autres articles à lire

Des résultats en pagaille avec de la décroissance pour tout le monde

administrateur

To Trump or not to Trump | trading list bourse d’un trader 29 mai 2020

administrateur

3 actions US dont il faudra surveiller les résultats du T1 de près cette semaine

administrateur

La Bank of Japan s’arroge le droit de fixer elle-même les prix sur le marché

administrateur

Rien n’est joué | Trading list d’un trader pro 7 mai 2020

administrateur

Baromètre de la confiance des ménages : pas encore le crash…

administrateur