Autres actualités

Pernod Ricard table sur un retour de la croissance des ventes au S2 2020-2021 Par Reuters

© Reuters. PERNOD RICARD TABLE SUR UN RETOUR DE LA CROISSANCE DES VENTES AU S2 2020-2021

PARIS (Reuters) – Le groupe de vins et spiritueux Pernod Ricard a dit jeudi espérer renouer avec la croissance de son chiffre d’affaires au second semestre de son exercice 2020-2021 après un premier trimestre marqué par une amélioration séquentielle de ses ventes.

Le chiffre d’affaires sur cette période est ressorti à 2,236 milliards d’euros, en décroissance interne de 6%, toujours affecté par le plongeon de l’activité “travel retail” – les ventes dans les aéroports – en raison de la pandémie de coronavirus.

En revanche, Pernod Ricard dit observer une activité toujours résistante du off-trade aux Etats-Unis et en Europe et une “réouverture partielle” du on-trade, qui correspond aux ventes dans les bars et restaurants.

“Notre premier trimestre est encourageant. Le chiffre d’affaires reste en déclin mais l’activité a fortement rebondi par rapport au trimestre précédent”, a commenté dans un communiqué le PDG Alexandre Ricard.

A la Bourse de Paris, le titre Pernod-Ricard (PA:) progressait de 2,87% à 145 euros, signant une des plus fortes hausses du , en repli de 0,55% au même moment.

Le groupe a fait mieux que prévu au premier trimestre, soulignent dans une note les analystes d’Investec qui précisent que le consensus tablait sur un repli de 13,1% des ventes en données organiques.

“La plus grosse surprise revient à la division Amériques, où les ventes publiées sont 20% au-dessus des attentes”, soulignent-ils.

Le deuxième trimestre de l’exercice 2020-21 devrait encore être “très perturbé” par le COVID-19, a toutefois prévenu Alexandre Ricard dans un entretien à Reuters.

Les ventes dans le “travel retail”, qui représente 6% du chiffre d’affaires de Pernod Ricard, ne rebondiront pas au cours de l’exercice clos fin juin, et devraient accuser un repli à deux chiffres, a-t-il dit.

Au premier trimestre, les ventes de cette division ont chuté de 64%.

(Blandine Hénault et Dominique Vidalon, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Goldman explique quelles actions privilégier quand un vaccin covid-19 sera disponible Par Investing.com

administrateur

Les marchés actions finissent en baisse; l’indice Dow Jones Industrial Average recule de 2,78% Par Investing.com

administrateur

ByteDance propose de céder tout TikTok pour avoir le feu vert US Par Reuters

administrateur

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe Par Reuters

administrateur

L’activité du secteur manufacturier progresse encore en mai Par Reuters

administrateur

Le CAC 40 reprend son souffle après un bond de 10%, quelle direction ensuite? Par Investing.com

administrateur