Autres actualités

Plus de 3.500 emplois créés dans la finance en Ile-de-France depuis le Brexit Par Reuters

© Reuters. PLUS DE 4.700 EMPLOIS CRÉÉS DANS LA FINANCE EN FRANCE DEPUIS LE VOTE SUR LE BREXIT

PARIS (Reuters) – La victoire des Brexiters au référendum de juin 2016 au Royaume-Uni a conduit au transfert vers l’Ile-de-France de 3.517 emplois dans le secteur de la finance, selon une étude de Paris Europlace publiée jeudi.

Ces emplois proviennent soit de relocalisations d’équipes en lien avec le Brexit depuis le vote du 23 juin 2016, soit de nouvelles décisions d’investissement liées également à l’issue du référendum.

Paris Europlace mentionne notamment la banque américaine JPMorgan (NYSE:) et la banque japonaise Nomura parmi les établissements qui ont transféré des équipes, mais aussi les françaises BNP Paribas (PA:) et Société Générale (PA:), qui avaient des activités importantes au Royaume-Uni.

Tous secteurs confondus, intégrant par exemple la santé, l’automobile ou bien encore l’agroalimentaire, l’étude de Paris Europlace parvient à un total de près de 5.000 emplois créés en Ile-de-France depuis le référendum de 2016.

Les bilans des emplois perdus au Royaume-Uni et transférés ailleurs du fait du Brexit varient sensiblement. En octobre, le cabinet de consultants EY parlait de plus de 7.500 emplois disparus à la City.

Mais on reste loin des dizaines de milliers de postes évoqués juste après le référendum qui a engagé le long feuilleton du Brexit.

(Bien lire 3.517 qui correspond au nombre d’emplois effectivement créés et non 4.735 qui correspond au nombre de créations d’emplois envisagées, bien lire que ces chiffres s’appliquent à l’Ile-de-France et non à la France comme écrit par erreur)

(Sarah White, version française Henri-Pierre André, édité par Nicolas Delame et Gwénaëlle Barzic)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Nikola serait une “fraude complexe” selon un analyste Par Investing.com

administrateur

Près de 4.000 nouveaux cas en 24 heures en France Par Reuters

administrateur

Le CAC 40 reprend sa baisse après le sursaut d’hier, prochains objectifs techniques Par Investing.com

administrateur

Wall St en hausse grâce à Goldman et aux espoirs de vaccin Par Reuters

administrateur

Wall Street termine en ordre dispersé après les “minutes” de la Fed Par Reuters

administrateur

Coinbase repousse son IPO, et règle un litige avec la CFTC Par Investing.com

administrateur