Crypto-monnaies

Powell (Kraken) évoque une possible répression, voire interdiction du BTC Par Investing.com

© Reuters.

Investing.com – Alors que le et beaucoup d’autres cryptomonnaies progressent nettement depuis le weekend dernier, certaines voix appellent à la prudence, soulignant que la réglementation pourrait à tout moment mettre un frein à la hausse des cryptos.

C’est notamment le cas de Jesse Powell, le CEO de Kraken, la quatrième plus importante plateforme d’échange de cryptomonnaies au monde, qui pourrait s’introduire en bourse l’année prochaine.

Selon lui, les gouvernements du monde entier pourraient commencer à réprimer l’utilisation du et d’autres crypto-monnaies :

“Je pense qu’il pourrait y avoir une certaine répression”, a-t-il déclaré hier lors d’une interview accordée à CNBC.

Rappelons qu’un certain nombre de responsables, les plus influents étant la secrétaire au Trésor américain Janet Yellen et la présidente de la Banque centrale européenne Christine Lagarde, ont récemment tenu des propos très peu favorables aux cryptomonnaies, soulignant l’utilisation du bitcoin pour le blanchiment d’argent, le financement du terrorisme et d’autres activités illégales.

Jesse Powell a par ailleurs pointé du doigt une récente règle anti-blanchiment d’argent proposée par le gouvernement américain qui obligerait les personnes qui détiennent leur crypto dans un portefeuille numérique privé à se soumettre à des contrôles d’identité si elles effectuent des transactions de 3 000 dollars ou plus.

“Quelque chose comme cela pourrait vraiment nuire à la cryptomonnaie et en quelque sorte tuer le cas d’utilisation original, qui était juste de rendre les services financiers accessibles à tous”, a déclaré Powell.

“J’espère que les régulateurs américains et internationaux n’ont pas une vision trop étroite de la question”, a déclaré Powell. “Certains autres pays, la Chine en particulier, prennent la crypto-monnaie très au sérieux et ont une vision à très long terme.”

Le PDG de Kraken a déclaré qu’il pense que les États-Unis sont plus “myopes” que d’autres nations et “sensibles” aux pressions des entreprises historiques en place – en d’autres termes, les banques – qui “ont tout à perdre si la cryptomonnaie devient un gros problème.”

“Je pense aussi qu’il est peut-être trop tard”, a ajouté Powell. “Peut-être que le génie est sorti de la bouteille et que le simple fait d’essayer de l’interdire à ce stade le rendrait plus attrayant. Cela enverrait certainement le message que le gouvernement voit cela comme une alternative supérieure à leur propre monnaie.”

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Ethereum chute de 22% face aux craintes des investisseurs Par Investing.com

administrateur

Bitcoin abandonne 10% face aux craintes des investisseurs Par Investing.com

administrateur

XRP 12% dans un marché haussier Par Investing.com

administrateur

Bitcoin affiche un gain de 10% face à la confiance des investisseurs Par Investing.com

administrateur

EOS chute de 20% dans un marché baissier Par Investing.com

administrateur

EOS affiche un recul de 12% dans un marché baissier Par Investing.com

administrateur