Bourse & Actions

Puces et Compagnies aériennes : Un secteur à acheter, et un autre à fuir cette semaine

La saison des bénéfices du troisième trimestre de Wall Street commence cette semaine avec 30 sociétés du S&P 500, dont six composantes du Dow, qui vont publier leurs derniers résultats.

L’accent sera mis sur les grandes banques américaines, telles que JPMorgan Chase & Co (NYSE:), Citigroup Inc (NYSE:), Wells Fargo & Company (NYSE:), Bank of America Corp (NYSE:), Goldman Sachs Group Inc (NYSE:) et Morgan Stanley (NYSE:). En plus de ces noms, la liste des revenus de cette semaine comprend également Johnson & Johnson (NYSE:), United Airlines Holdings Inc (NASDAQ:), Delta Air Lines Inc (NYSE:), Walgreens Boots Alliance Inc (NASDAQ:) et UnitedHealth Group Incorporated (NYSE:).

Selon les données de FactSet, les analystes prévoient une baisse de 20,5 % des bénéfices du S&P 500 au troisième trimestre par rapport à la même période l’année dernière, principalement en raison de l’impact négatif du COVID-19 sur plusieurs industries. Si cela se confirme, le troisième trimestre 2020 marquerait la deuxième plus importante baisse des bénéfices en glissement annuel (Y-o-Y) signalée par l’indice depuis le deuxième trimestre 2009, après le trimestre précédent, où les bénéfices avaient chuté de 31,6 %.

Les 11 secteurs devraient tous enregistrer une baisse des revenus en glissement annuel, avec en tête les secteurs de l’énergie, de l’industrie et de la consommation discrétionnaire.

Les prévisions de recettes sont tout aussi préoccupantes, avec une croissance des ventes qui devrait diminuer de 3,5 % par rapport à l’année précédente. Cinq des onze secteurs devraient enregistrer une baisse de leurs recettes en glissement annuel, les secteurs de l’énergie et de l’industrie étant une fois de plus en tête. D’autre part, cinq secteurs devraient publier une croissance annualisée de leurs revenus, le secteur des soins de santé en tête. Le secteur de la consommation discrétionnaire, quant à lui, devrait afficher des revenus inchangés en glissement annuel.

Nous présentons ci-dessous une ventilation entre un secteur dont les revenus devraient être relativement solides et un autre secteur qui devrait faire le plus gros plongeon :

Secteur à acheter : Technologie – Les fabricants de puces devraient améliorer leurs résultats

Au troisième trimestre, le secteur des technologies de l’information devrait enregistrer une baisse de 2,6 % seulement des revenus par rapport à l’année dernière, soit l’une des plus faibles baisses en glissement annuel parmi tous les secteurs.

Cinq des 13 sous-industries du secteur devraient enregistrer des bénéfices plus élevés qu’il y a un an, et le groupe des équipements semi-conducteurs devrait connaître une augmentation à deux chiffres de 43,1 %. La croissance du BPA pour le trimestre est également prévue dans le segment des logiciels de systèmes, avec des bénéfices qui devraient augmenter de près de 13 % en glissement annuel.

Le chiffre d’affaires devrait quant à lui connaître la troisième plus forte hausse en glissement annuel, avec +1,4 %, car l’épidémie de coronavirus et le passage au travail à distance ont obligé de nombreuses entreprises à adapter et à mettre à niveau leurs opérations informatiques.

En effet, l’ETF Invesco QQQ Trust (NASDAQ:), qui suit les performances de 100 des plus grandes actions non financières cotées sur le , s’approche de son plus haut niveau historique, avec une hausse de près de 35 % cette année.

Outre les actions technologiques de mégacapitalisation comme Apple Inc (NASDAQ:), Microsoft Corporation (NASDAQ:), Amazon.com Inc (NASDAQ:), Facebook Inc (NASDAQ:) et Alphabet Inc (NASDAQ:), les plus importantes sont celles de NVIDIA Corporation (NASDAQ:), Adobe Systems Incorporated (NASDAQ:), Intel Corporation (NASDAQ:) et Cisco Systems Inc (NASDAQ:).

QQQ journalier

Secteur à fuir : Les compagnies aériennes devraient afficher une lourde baisse de revenus

Les industriels devraient connaître la deuxième plus forte baisse de revenus en glissement annuel des onze secteurs, avec un étonnant -61%, derrière le seul secteur de l’énergie.

Sur les douze industries du secteur, onze devraient enregistrer une baisse des revenus. En effet, quatre d’entre elles devraient enregistrer une baisse de plus de 30 % : Les compagnies aériennes (-313 %), les conglomérats industriels (-50 %), l’aérospatiale et la défense (-42 %) et les machines (-33 %).

Le secteur industriel devrait également enregistrer la deuxième plus forte baisse de revenus en glissement annuel, avec -17,1 %. Le secteur des compagnies aériennes devrait à nouveau être le principal contributeur à la baisse des recettes du secteur, avec -75%.

Il n’est pas surprenant que l’industrie aérienne américaine ait enregistré des performances nettement inférieures à celles du marché en général cette année, le principal fonds négocié en bourse du secteur – le U.S. Global Jets ETF (NYSE:) – ayant baissé d’environ 43 % en 2020, alors que le S&P 500 a gagné près de 8 % sur la même période.

Ses principales participations sont Delta Air Lines, United Airlines, Southwest Airlines Company (NYSE:) et American Airlines Group (NASDAQ:).

JETS vs SPX journalier

Source : investing

Autres articles à lire

Ne vous laissez pas berner par la solidité apprente des résultats du T2

administrateur

Des OPAs en pagaille !

administrateur

Certains indices pointent vers une correction des valeurs technologiques

administrateur

Goldman Sachs s’inquiète du pétrole bon marché… si cher à Donald Trump

administrateur

Un sombre nuage plane au-dessus de l’économie US malgré les solides données NFP

administrateur

Vous épargnez pour la retraite ? Voici 3 actions aux dividendes fiables

administrateur