Autres actualités

Rassemblement à Washington de manifestants pro-Trump Par Reuters

© Reuters. USA 2020: RASSEMBLEMENT À WASHINGTON DE MANIFESTANTS PRO-TRUMP

WASHINGTON (Reuters) – Les partisans de Donald Trump commençaient à se rassembler samedi à Washington afin de protester contre une présumée fraude électorale évoquée de façon infondée par le président américain, qui mène une bataille juridique pour contester la victoire de Joe Biden lors du scrutin présidentiel.

Les recours en justice de Donald Trump ont fait peu de progrès et le président a semblé pour la première fois vendredi admettre la victoire de son rival démocrate.

Depuis la proclamation de la victoire de Joe Biden il y a une semaine, des manifestations en faveur de Donald Trump se sont déroulées mais elles ont été peu nombreuses et se sont déroulées sans incident.

Les manifestations pro-Trump prévues à Washington et dans d’autres villes doivent réunir des partisans du président allant de personnalités d’extrême droite à des membres du groupe “Proud Boys”.

Samedi matin, un cortège véhiculant Donald Trump est passé devant les manifestants réunis à Washington alors qu’il se rendait à son terrain de golf à Sterling, en Virginie. Les supporters du président ont scandé “USA!” et “Quatre ans de plus!” à son passage.

En dehors du parcours, des manifestants anti-Trump ont brandi des pancartes sur lesquelles était écrit “Nous avons voté, vous êtes viré”.

Les organisateurs ont donné plusieurs noms aux rassemblements prévus dont “Million MAGA march”, la marche pour Trump ou encore “Stop the steal” (cessez le vol, ndlr). MAGA désigne l’acronyme du slogan de campagne de Donald Trump “Make America Great Again”.

Sur les réseaux sociaux, les opposants à Donald Trump ont cherché à créer la confusion en inondant les mots-clés #MillionMAGAMarch et #MarchforTrump de photos de crêpes.

Des contre-manifestations sont par ailleurs prévues à Washington et dans d’autres villes.

Selon les dernières projections de l’institut Edison Research, Joe Biden a remporté l’élection du 3 novembre avec 306 grands électeurs contre 232 à son adversaire républicain. Soit le nombre exact de voix que Donald Trump avait remporté en 2016 face à Hillary Clinton dans la course à la Maison blanche.

(Steve Holland, Ned Parker, Kristina Cooke, John Whitesides, Ted Hesson et Simon Lewis; Blandine Hénault pour la version française)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Un homme en garde à vue après l’incendie à la cathédrale de Nantes, selon les médias Par Reuters

administrateur

L’Ascension, 1er véritable test du déconfinement Par Reuters

administrateur

L’Europe en hausse; le secteur du voyage s’emballe alors que les réouvertures s’accélèrent Par Investing.com

administrateur

Les investissements de Huawei, des “opérations prédatrices” selon Mike Pompeo Par Reuters

administrateur

Les actions tentent un rebond mais les craintes persistent Par Reuters

administrateur

Les actions reculent un peu en attendant Powell Par Reuters

administrateur