Autres actualités

Recours contre la prorogation du délai de mise en service de l’EPR de Flamanville Par Reuters

© Reuters. FRANCE: RECOURS CONTRE LA PROROGATION DU DÉLAI DE MISE EN SERVICE DE L’EPR DE FLAMANVILLE

PARIS (Reuters) – “Sortir du nucléaire” conteste en justice le décret prorogeant de quatre ans le délai de mise en service de l’EPR de Flamanville (Manche), annonce mercredi un communiqué du réseau associatif qui conteste la légalité du texte pris le 25 mars dernier.

Selon cette association, le décret est illégal dans la mesure où les modifications qu’il prévoit auraient dû être précédées d’une réactualisation de l’évaluation environnementale du projet.

“Sortir du nucléaire” déplore par ailleurs un procédé “profondémment malhonnête”, notamment parce que le décret a été pris en plein confinement, “en catimini, sans procédure de participation du public, comme s’il s’agissait simplement d’actualiser formellement une date devenue obsolète en raison des retards successifs du chantier”.

Il souligne que le décret passe sous silence le fait que l’état actuel du réacteur construit par EDF (PA:) n’ait “plus grand-chose à voir avec ce que décrit le décret d’autorisation de création initial”.

Ce dernier posait plusieurs exigences de qualité, dans la conception et dans la fabrication du réacteur, or “d’importants défauts ont été découverts sur le couvercle et le fond de cuve”, si bien qu’une rupture des composants majeurs de l’ouvrage ne peut plus être exclue.

En octobre, EDF a encore revu en hausse le coût de construction de la centrale nucléaire EPR de Flamanville, dans la Manche, désormais évalué à 12,4 milliards d’euros. Ce réacteur, toujours en construction depuis le lancement du chantier en 2007, devait initialement entrer en production en 2012 pour une facture estimée autour de 3,5 milliards.

(Nicolas Delame, édité par Blandine Hénault)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

La chute des actions face au covid-19 n’est pas encore terminée selon Citi Par Investing.com

administrateur

Wall Street porté par l’espoir d’une reprise, le Nasdaq au plus haut Par Reuters

administrateur

Wall Street ouvre en hausse après la secousse sur la Chine Par Investing.com

administrateur

Edouard Philippe de retour au Havre “peut-être beaucoup plus tôt” que mai 2022 Par Reuters

administrateur

Deux semaines d’isolement pour tout voyageur arrivant de l’étranger en Espagne Par Reuters

administrateur

Wall Street plonge dans la crainte d’une deuxième vague Par Reuters

administrateur