Autres actualités

Rien ne prouve que l’épidémie de coronavirus ralentit, dit l’OMS Par Reuters

© Reuters. LES “BOÎTES NOIRES” DE L’AIRBUS PAKISTANAIS EN VOL VERS LA FRANCE

LONDRES/MILAN (Reuters) – Rien ne prouve que l’épidémie de coronavirus perd de son potentiel, ont dit lundi l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et plusieurs scientifiques au lendemain des propos d’un médecin italien réputé qui affirmait que “cliniquement”, le nouveau coronavirus avait disparu.

Maria Van Kerkhove, épidémiologiste de l’OMS, et d’autres spécialistes de la virologie et des infections ont dénoncé lundi des propos dépourvus de fondement scientifique.

Aucune donnée ne vient confirmer que la trajectoire du coronavirus a changé de manière sensible, pas plus que sa virulence, disent-ils.

“En ce qui concerne la transmissibilité, rien n’a changé”, a dit Maria Van Kerkhove à la presse.

Les analyses realisées sur le virus lui-même ne montrent pas de modification génétique permettant d’affirmer que le coronavirus apparu fin décembre en Chine perd en virulence, a ajouté Martin Hibberd, professeur à la London School of Hygiene & Tropical Medicine.

Ces propos contredisent les déclarations tenues dimanche par dimanche le professeur Alberto Zangrillo, directeur des soins intensifs à l’hôpital San Raffaele, en Lombardie.

Il a dit s’appuyer sur une étude réalisée par un autre scientifique et qui doit être publiée cette semaine.

“Nous n’avons jamais dit que le virus avait changé, nous avons dit que l’interaction entre le virus et son hôte ont changé”, a-t-il dit à Reuters.

Ces changements pourraient être imputés à de nouvelles caractéristiques du virus, qui n’ont à ce jour pas été identifiées, ou à une modification des caractéristiques de la population.

(Kate Kelland et Emilio Parodi; version française Nicolas Delame)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

L’économie britannique se contracte de plus de 20% au T2 Par Reuters

administrateur

Londres menace de saper l’accord de séparation avec l’UE Par Reuters

administrateur

A Wall Street, records du S&P et du Nasdaq mais le Dow Jones hésite Par Reuters

administrateur

Airbus réduit sa production d’A350, signes positifs sur la trésorerie Par Reuters

administrateur

L’accord de relance européen “aurait pu être meilleur”, dit Lagarde (BCE) Par Reuters

administrateur

Les valeurs technologiques dégringolent face à la rotation des investisseurs Par Investing.com

administrateur