Autres actualités

Sept nouveaux cas positifs au variant britannique à Marseille Par Reuters

2/2
© Reuters. COVID-19: SEPT NOUVEAUX CAS POSITIFS AU VARIANT BRITANNIQUE À MARSEILLE

2/2

MARSEILLE (Reuters) – La mairie de Marseille, dans les Bouches-du-Rhône, a annoncé dimanche que sept nouvelles personnes ont été testées positives à la souche britannique du coronavirus après avoir été en contact avec une personne porteuse du variant.

Face à la situation sanitaire, le maire de la ville Benoît Payan a appelé, lors d’un point de presse, le gouvernement à renforcer les contrôles dans les aéroports et d’intensifier les tests pour contenir la propagation du variant considéré comme plus contagieux.

“J’ai eu l’ARS. Sur les 23 positifs diagnostiqués, il y a un délai pour le séquençage, il y a déjà sept positifs au virus anglais”, a dit Michèle Rubirola, première adjointe au maire de Marseille lors de cette conférence de presse.

Samedi, l’agence régionale de la santé (ARS) de Provence-Alpes-Côte-d’Azur a indiqué qu’un cas du variant britannique avait été détecté à Marseille et que 45 personnes avaient été identifiées comme cas contacts d’une famille résidant en Grande-Bretagne venu en France pour les fêtes de fin d’année.

Sur ces 45 personnes, 23 d’entre elles avaient été testées positives au COVID-19.

Les premières analyses menées par l’Institut Hospitalo-Universitaire (IHU) Méditerranée Infection ont confirmé que pour sept de ces cas, c’est la souche anglaise qui était concernée, les analyses se poursuivant pour les autres cas.

“Nous nous tenons prêts à opérer une grande campagne de vaccination”, a déclaré Benoît Payan.

“Je veux que le gouvernement intensifie les contrôles aux aéroports”, a-t-il aussi dit.

Benoît Payan a indiqué que quarante marins-pompiers avaient été mobilisés pour réaliser des tests à proximité des lieux où résidaient les personnes contaminées.

Sur cinq bâtiments testés, deux sont considérés sans présence du virus, deux restent sous surveillance et le virus a été découvert sur des surfaces dans un cinquième bâtiment où deux résidents ont été testés positifs.

Les marins-pompiers s’inquiètent également de la remontée de la présence du virus dans les eaux usées de la ville.

“Ce qui nous inquiète, c’est que cela monte”, a dit à Reuters le contre-amiral Patrick Augier, commandant les marins-pompiers.

“Pour l’instant, on sait que l’on trouve de la Covid, mais on ne sait pas encore quel variant”, a-t-il ajouté.

Les Bouches-du-Rhône fait partie des huit nouveaux départements à passer ce dimanche sous couvre-feu à 18 heures.

(Marc Leras à Marseille, édité par Matthieu Protard)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

L’économie a dépassé le creux de la vague, selon Goldman Sachs Par Investing.com

administrateur

Wall Street finit dans le désordre, retour vers les “techs” Par Reuters

administrateur

Le CAC reste hésitant face à une zone de résistance clé de long terme Par Investing.com

administrateur

Feu vert sous condition de la Commission européenne au rachat d’Ingenico par Worldline Par Reuters

administrateur

La Russie veut rassurer en ce qui concerne son vaccin covid-19 controversé Par Investing.com

administrateur

La CRE évalue à 48 €/MWh le coût de production du nucléaire d’EDF, selon le journal Contexte Par Reuters

administrateur