Autres actualités

SOL peut-il vraiment monter à 1 300 $ ? Par Investing.com


Investing.com – Le trader Elliott Wave Ryan Wilday a récemment parlé d’ et de .

Selon lui, Solana présente certains avantages par rapport à l’Ether qui auront un impact sur la croissance de la blockchain et le prix du SOL à l’avenir.

Wilday ne parle pas seulement de théorie. L’année dernière, il a lui-même effectué quelques transactions sur Ethereum dans le domaine des NFT (jetons non fongibles) et du DeFi (finance décentralisée).

Certaines d’entre elles impliquaient des frais de transaction de 100 $. Une indication claire que le pionnier des smart-contracts n’est pas fait pour les petites transactions depuis longtemps, comme l’a expliqué Wilday :

« Il faudrait que vous fassiez une transaction de 20 000 dollars pour que les coûts soient équilibrés dans toutes les proportions. En fin de compte, cependant, vous êtes obligé de vous en accommoder parce que les transactions NFT et DeFi ne sont pas possibles par le biais d’un échange normal. »

La scalabilité d’Ethereum et la concurrence

Le réseau ETH a un gros problème d’évolutivité. Un point auquel aucun des développeurs n’a pensé lors de la création de la deuxième plus grande blockchain du monde.

Aujourd’hui, Ethereum ne bénéficie essentiellement que de son statut de pionnier. Toutefois, la concurrence ne s’endort pas et réussit à pénétrer ce marché encore jeune, comme l’a ajouté M. Wilday :

« Il y a des concurrents comme Solana. Un réseau que j’ai déjà testé et que dire – c’est un rêve – ultra rapide et les frais sont inférieurs à 4 centimes. »

Solana fait parler d’elle depuis un certain temps, et pas seulement parce que le prix de son action a explosé, passant de moins de 0,5 dollar l’année dernière à plus de 200 dollars.

Solana est-il la nouvelle norme de l’industrie ?

C’est le cadre technique qui a permis à plus de 400 projets d’être déjà établis sur la blockchain. Une blockchain dont presque personne ne connaissait l’existence l’année dernière et qui a laissé la plupart de ses concurrents derrière elle en un rien de temps grâce à son concept unique de preuve d’histoire.

Pas étonnant, car qui peut prétendre être capable de traiter 65 000 transactions par seconde ?

En outre, outre l’échange de NFT, l’interopérabilité existante avec Ethereum permet également d’étendre ou de déplacer des projets Ether vers SOL sans problème majeur.

Le graphique de Solana reflète cette réussite et, selon Ryan Wilday, le voyage est loin d’être terminé. Appliquer l’analyse populaire des vagues d’Elliott à la crypto-monnaie encore assez jeune n’a pas été facile. Elle a manqué de repères notables pendant un certain temps, comme il l’a expliqué :

« L’un des défis des vagues d’Elliott est d’identifier la structure très tôt. Mais nous avons une bonne compréhension de la structure maintenant que nous sommes sortis de la quatrième vague.

Il semble que nous allons au moins atteindre la zone des 272 $ avant que le prix n’atteigne son prochain sommet.

Dans mon scénario alternatif, je vois même les prix monter jusqu’à 1 300 dollars. »

L’analyste confirme ainsi que Solana peut encore réserver bien des surprises d’un point de vue graphique et technique.

Solana aura-t-il aussi de la concurrence ?

Mais tandis que Solana tente de prendre des parts de marché à Ethereum avec une grande variété de projets, le projet communautaire de Solana, SafeCoin, est sur le point de lancer SafeSwap, son premier DEX (échange décentralisé).

Après l’AMA du 3 octobre, SafeCoin a dépassé la barre magique des 0,50 $, comme le SOL de l’année dernière.

Lors de la réunion publique d’hier, le fondateur Jeff Galloway a expliqué que les choses se présentaient bien pour l’intégration du ledger annoncée sur la feuille de route, en déclarant :

« L’ajout de SafeCoin à l’écosystème Ledger est presque terminé. Nous travaillons avec certains centres logistiques pour la distribution mondiale. »

Plus tard cette semaine, le premier stablecoin sera disponible sur SafeTrade. Cela permettra aux nouveaux membres de la communauté de se lancer plus facilement et d’accroître l’interopérabilité avec Solana.

« La dernière mise à jour de SafeTrade sera publiée cette semaine. La première des nombreuses pièces stables sera alors disponible sur la bourse : l’USDC, basée sur Solana. En utilisant cette version USDC, les utilisateurs pourront utiliser Circle pour l’onboarding en fiat. Ceci marque la première étape de l’intégration des stablecoins sur SafeCoin et SafeTrade ».

Si vous pensez que le projet communautaire n’est qu’une simple copie de Solana, vous vous trompez lourdement. Les développeurs ont réussi à améliorer considérablement Consensus et à le rendre plus sûr.

Par Marco Oehrl

Source : investing

Autres articles à lire

Plus de 4.000 patients en réanimation en France Par Reuters

administrateur

Le CAC 40 reste fragile après 4 jours de baisse, digérant la BCE et le confinement Par Investing.com

administrateur

Un vaccin chinois pourrait être distribué avant la fin de l’année Par Investing.com

administrateur

L’UE se dirige vers une contraction de 5% à 10% de son PIB en 2020, dit Breton Par Reuters

administrateur

Washington limite les exports vers le fabricant de puces chinois SMIC Par Reuters

administrateur

Nouveau bond du CAC 40, prises de bénéfices et correction en vue sur les 5000 pts? Par Investing.com

administrateur