Crypto-monnaies

Soros investit dans le Bitcoin et propulse le BTC Par Investing.com

© Reuters.

Investing.com – Le entre dans la cour des grands et attise l’envie des grands noms institutionnels qui s’intéressent de plus en plus aux cryptomonnaies.

Dernièrement, c’est la société d’investissement du légendaire gestionnaire de fonds spéculatifs George Soros qui a confirmé que le fonds négocie effectivement des bitcoins. La nouvelle a propulsé le Bitcoin cet après-midi de 5%.

Un intérêt pour le Bitcoin et son écosystème

Le fond a confirmé cette information à travers l’un de ses représentants. « Nous possédons quelques pièces – pas beaucoup. Les pièces elles-mêmes sont moins intéressantes que les cas d’utilisation de DeFi ».

En effet, Soros Fund Management envisage d’investir dans les cryptomonnaies depuis 2018. Et en juillet, des rapports ont émergé selon lesquels le family office de l’investisseur milliardaire a commencé à négocier des bitcoins.

Soros Fund est également un investisseur dans des entreprises de crypto comme NYDIG et Lukka, mais cela semble être la première confirmation publique de l’entreprise d’avoir des investissements dans les crypto-monnaies directement.

Une adoption plus large se met en place

Le fond a également affirmé que le plus grand actif numérique du monde par capitalisation boursière est plus qu’une couverture contre l’inflation. « Nous pensons qu’il a franchi le gouffre vers le mainstream. Les crypto-monnaies ont maintenant une capitalisation boursière de plus de 2 000 milliards de dollars. Il y a 200 millions d’utilisateurs dans le monde, donc je pense que c’est devenu courant ».

D’ailleurs, le secteur financier a dans son ensemble commencé à reconnaître le potentiel des crypto-monnaies et de la technologie sous-jacente. En début de semaine, les analystes de Bank of America (NYSE:) ont lancé une couverture des actifs numériques, affirmant que le secteur est tout simplement « trop important pour être ignoré ».

US Bancorp (NYSE:) a été la dernière banque à annoncer des offres liées aux crypto-monnaies sous la forme d’un service de garde. En juillet, JPMorgan Chase (NYSE:) a permis à tous ses clients de gestion de patrimoine d’accéder à des fonds en crypto-monnaies. Un mois plus tard, Citigroup (NYSE:) a annoncé qu’elle envisageait de négocier des contrats à terme sur bitcoins, suivant ainsi l’exemple de Goldman Sachs (NYSE:) en mai.

Les CBDC arrivent sur le marché

Soros Fund Management a également fait part de son point de vue sur les monnaies numériques des banques centrales (CBDC), déclarant que les CBDC « seront là plus rapidement que les gens ne le pensent ».

À l’époque, le fond avait donné comme exemple les essais de la CBDC de la Chine et a déclaré que le yuan numérique du pays serait une « menace potentielle pour les autres bitcoins et autres crypto-monnaies. » Mais que ce sera difficile de « déstabiliser définitivement le . »

Analyse technique du bitcoin

D’un point de vue graphique, on remarque que le bitcoin poursuit la hausse qu’il a démarré le 30 septembre après une correction qui a duré près d’un mois.

Le BTC a pu dépasser son précédent sommet qui se situait autour de 53.000$ et qui pourrait désormais se présenter comme une ligne de support. En-dessous de cette ligne on remarquera les prochains supports aux seuils de 52.000$ et de 50.500$, point de rebond de ce jour.

Sur le graphe journalier, on notera la prochaine résistance autour de 60.000$, où se situe le sommet du mois de mai. Si la hausse d’aujourd’hui se maintient et le BTC clôture au-dessus des 54.000$, on pourra considérer un retour vers un biais haussier.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Ethereum s’envole au-dessus de 3000$ pour la première fois, quel objectif ? Par Investing.com

administrateur

Litecoin 10% face à la domination des acheteurs Par Investing.com

administrateur

Litecoin 11% dans un marché optimiste Par Investing.com

administrateur

Ethereum 10% face à la confiance des investisseurs Par Investing.com

administrateur

L’IPO de Coinbase le 14 avril s’annonce explosive, revenus multipliés par 9 au T1 Par Investing.com

administrateur

pourquoi la panique est exagérée Par Investing.com

administrateur