Autres actualités

S&P alerte sur la santé financière des banques françaises Par Reuters

© Reuters. CORONAVIRUS: S&P ALERTE SUR LA SANTÉ FINANCIÈRE DES BANQUES FRANÇAISES

PARIS (Reuters) – L’agence de notation Standard and Poor’s (S&P) a averti vendredi que la situation financière des banques françaises pourrait se dégrader avec la crise économique liée au coronavirus d’ici la fin de l’année et en 2021.

“Si nous nous attendons à ce que les banques en France restent résistantes face à ce choc économique de court terme, nous pensons qu’il aura un impact important sur la qualité des actifs, le chiffre d’affaires, la rentabilité, la liquidité et éventuellement, la capitalisation”, a indiqué l’agence.

“Nous pensons que très peu de ces tendances négatives devraient être visibles dans les résultats du premier trimestre des banques françaises mais nous envisageons qu’elles deviennent de plus en plus évidentes au cours de l’année 2020 et qu’elles persistent en 2021.”

Dans ce contexte, S&P a dégradé de “stable” à “négative” la perspective des notes de crédit de BNP Paribas (PA:), Crédit Agricole (PA:), BPCE, Natixis (PA:) et Crédit Mutuel.

La perspective sur la note de Société générale (PA:) reste à “stable”, l’agence l’ayant déjà abaissée au début du mois.

A la Bourse de Paris, les titres des banques françaises accusent parmi les plus fortes baisses de la cote. Vers 10h25, BNP Paribas recule de 3,34%, Société générale abandonne 4,17%, Crédit Agricole perd 3,37% et Natixis se replie de 3,98%.

Jeudi soir, l’agence S&P a également abaissé à ‘BBB+’ la note de Commerzbank (DE:) et revu de “stable” à “négative” celle de Deutsche Bank (DE:), qui reculent également en Bourse.

L’action Deutsche Bank lâche 5,87%, plus fort repli de l’indice européen Stoxx des banques (-2,72%) et Commerzbank recule de 4,61%.

(Blandine Hénault, édité par Marc Angrand)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe Par Reuters

administrateur

Une société aurait trouvé un traitement fiable à 100%, l’action s’envole Par Investing.com

administrateur

Un échec des négociations internationales pourrait coûter 100 milliards de dollars, selon l’OCDE Par Reuters

administrateur

Top 3 des thèmes majeurs à surveiller sur les marchés ce mercredi 28 octobre Par Investing.com

administrateur

New York garde une longueur d’avance sur Londres au classement des places financières Par Reuters

administrateur

Vers une chute à 1.15 avant une remontée ? Plafond à 1.21-1.22 selon Mizuho Par Investing.com

administrateur