Placement

SumUp veut accélérer aux Etats-Unis dans les paiements

Publié le 14 oct. 2021 à 7:00

SumUp veut accélérer aux Etats-Unis. La start-up britannique spécialisée dans les terminaux de paiement à l’intention des petits commerçants annonce ce jeudi le rachat de la société américaine de paiement Fivestars.

Le montant de l’opération s’élève à 317 millions de dollars, précise un communiqué. SumUp va débourser cette somme en cash mais également sous forme d’actions, sans que la société ne précise la part respective de ces deux composantes.

Une partie de l’argent mis sur la table provient en tout cas d’un emprunt de 750 millions d’euros réalisée par SumUp au mois de mars dernier auprès de plusieurs géants du non coté, dont deux, Goldman Sachs et Bain Capital sont déjà actionnaires de SumUp.

Petits commerçants

Fivestars propose des solutions de paiement ainsi que des programmes de récompenses et de fidélisation à destination d’un public de marchands qui correspond à la cible de SumUp, et qui, d’ordinaire, n’ont pas accès à ce type d’outil.

« Les produits de Fivestars sont concentrés sur les petits commerçants afin de les aider à faire croître leur activité, sans se soucier des petites choses, et cela correspond exactement à la mission de SumUp », explique aux « Echos » Andrew Helms.

Avec Fivestar, SumUp réalise son premier achat aux Etats-Unis, l’un des 34 pays dans lequel la start-up est présente depuis son lancement en 2012. La jeune pousse espère que l’opération va lui permettre d’avoir une présence aussi forte aux Etats-Unis qu’en Europe.

« SumUp est présent aux Etats-Unis depuis quelques années mais la croissance n’a pas été aussi forte que nous le souhaitions, reconnaît Andrew Helms. Avec le rachat de Fivestars, nous comptons aller beaucoup plus vite. »

SumUp veut en effet profiter des « 70 millions de clients et 12 000 petites entreprises du réseau de Fivestars », explique le communiqué.

Marché très concurrentiel

Le marché américain reste cependant particulièrement compétitif. Il compte notamment le géant Square, valorisé 111 milliards de dollars, qui s’est initialement développé sur le créneau des terminaux de paiement à destination des petits commerçants.

Le mouvement de digitalisation massive des moyens de paiement n’en est encore qu’à ses débuts et le nombre de commerçants cherchant à s’équiper d’une solution d’acquisition de paiement dématérialisé sur leur point de vente physique ne cesse de progresser. Autrement dit, « il y a encore de la place pour tout le monde pour l’instant », glisse un acteur du secteur

Source : les echos

Autres articles à lire

La tech s’installe dans le CAC 40

administrateur

Cryptomonnaies : une volte-face du patron de Tesla fait plonger le bitcoin

administrateur

La forte hausse des taux d’intérêt en Turquie provoque un rebond de la livre

administrateur

La Banque de France verdit sa caisse de retraites

administrateur

Pertes, faillites et scandales dans le monde opaque des matières premières

administrateur

Plafond à 50 euros: le paiement sans contact explose

administrateur