Autres actualités

Tokyo dément s’être résigné à annuler les Jeux olympiques Par Reuters

© Reuters. TOKYO RÉSIGNÉ À DEVOIR ANNULER LES JO À CAUSE DU CORONAVIRUS

par Takashi Umekawa et Chris Gallagher

TOKYO (Reuters) – Le gouvernement japonais a rejeté vendredi des informations de presse selon lesquelles il considérerait comme inéluctable l’annulation des Jeux olympiques de Tokyo, devant se dérouler l’été prochain, à cause de la pandémie de coronavirus.

S’exprimant lors d’un point de presse, un porte-parole du gouvernement a dit “fermement démentir” la possibilité d’une annulation, ajoutant que l’article publié un peu plus tôt par The Times était erroné.

Le Premier ministre Yoshihide Suga a déclaré devant le parlement qu’il était déterminé à ce que les JO de Tokyo aient lieu comme prévu.

Citant une source haut placée au sein de la coalition au pouvoir à Tokyo, The Times a rapporté que le gouvernement japonais était parvenu en interne à la conclusion que les JO devront être annulés à cause de la pandémie de coronavirus.

Tokyo devait initialement accueillir l’an dernier la 32e édition des Jeux olympiques d’été mais le Japon et le Comité international olympique (CIO) avaient décidé de reporter d’un an l’événement à cause de la pandémie de coronavirus.

Les JO sont à l’heure actuelle prévus du 23 juillet au 8 août 2021.

Le comité d’organisation des Jeux de Tokyo a déclaré que l’ensemble des partenaires, dont le gouvernement japonais et le CIO, étaient “pleinement focalisés” sur l’accueil des épreuves cet été.

Via Twitter (NYSE:), le comité olympique et paralympique des Etats-Unis a indiqué n’avoir reçu “aucune information suggérant que les Jeux n’auront pas lieu comme prévu” et que la préparation des athlètes américains se poursuivait normalement.

D’après The Times, le gouvernement japonais a désormais pour objectif d’obtenir l’organisation des prochains JO encore non attribués, en 2032.

Si le Japon a été touché moins sévèrement par la crise sanitaire que de nombreuses autres économies développées, une récente flambée des nouveaux cas de contamination a contraint les autorités à décréter l’état d’urgence pour la région de Tokyo et à fermer ses frontières aux ressortissants étrangers n’étant pas des résidents permanents.

Environ 80% de la population japonaise se dit défavorable à la tenue des Jeux olympiques dans la capitale l’été prochain, montrent des récentes enquêtes d’opinion, par crainte que l’arrivée massive d’athlètes du monde entier accélère la propagation du virus.

Dans ce contexte, écrit The Times, le gouvernement japonais cherche à préserver les apparences en annonçant l’annulation des JO tout en laissant la porte ouverte à une organisation ultérieure de l’événement à Tokyo.

“Personne ne veut être le premier à la dire, mais le consensus est que cela est trop compliqué”, a déclaré la source citée par le journal. “Je ne pense pas qu’ils vont avoir lieu”.

(avec Jack Tarrant, Mari Saito, Ju-min Park; version française Jean Terzian)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Les relations continuent de se dégrader, fermeture d’un consulat US Par Investing.com

administrateur

Les Bourses européennes terminent en baisse, la BCE déçoit Par Reuters

administrateur

Les actions à la hausse avec la baisse des rendements obligataires Par Reuters

administrateur

L’élection de Raïssi en Iran doit servir de dernier avertissement, selon Bennett Par Reuters

administrateur

Michelin vise une croissance de 5% par an dans le monde post-COVID Par Reuters

administrateur

La Grande-Bretagne prête au modèle australien faute d’accord Par Reuters

administrateur