Autres actualités

Top 3 des dossiers clés à surveiller sur les marchés ce jeudi 25 juin 2020 Par Investing.com

© Reuters.

Par Liz Moyer 

Investing.com – Les actions américaines ont finalement succombé aux inquiétudes des investisseurs concernant une deuxième vague de cas de coronavirus hier, après avoir réussi à faire taire les craintes en début de semaine.

Le a perdu plus de 700 points mercredi, et les géants technologiques n’ont pas pu maintenir leur avance record.

Les entreprises américaines tentent de rouvrir, même si de nouveaux points chauds d’infection continuent à apparaître. Cela a fait craindre que les progrès soient interrompus par une nouvelle série de mesures de confinement. Déjà, Apple (NASDAQ:NASDAQ:) a été obligée de fermer certains de ses magasins de détail, annonçant la fermeture de sept boutiques dans la région de Houston à partir de jeudi.

Les groupes de restaurants, les détaillants et les actions de voyages et de loisirs pourraient souffrir davantage si de nouvelles fermetures sont ordonnées. Et le secteur pétrolier, qui a récupéré d’une forte baisse de la demande en mars et avril, est désormais sous pression en raison de la lenteur de la reprise.

Voici trois éléments qui pourraient affecter les marchés aujourd’hui.

1. Les rapports sur les bénéfices montrent l’impact inégal du Covid-19

Darden Restaurants Inc (NYSE:), qui possède les chaînes Olive Garden et Longhorn Steakhouse, doit publier ses résultats du quatrième trimestre fiscal jeudi avant la cloche d’ouverture. Les perspectives sont sombres, les analystes suivis par Investing.com prévoyant une perte de 1,71 dollar par action sur un chiffre d’affaires de 1,2 milliard de dollars.

Le fabricant de vêtements de sport Nike Inc (NYSE:) devrait quant à lui publier ses résultats du quatrième trimestre après la clôture de la bourse, et les analystes prévoient un bénéfice de 12 cents par action sur un chiffre d’affaires de 7,4 milliards de dollars.

2. Le secteur pétrolier sous les feux de la rampe après des données mitigées

Le pétrole brut a chuté de près de 6% mercredi, après que le gouvernement ait déclaré que les stocks de pétrole brut ont augmenté plus que prévu. Dans le même temps, la production a également montré un gain surprenant, indiquant que les producteurs de schiste sont de retour au travail avec le West Texas Intermediate, la référence américaine, qui se négocie autour de 38 dollars le baril.

L’énergie a été le secteur le moins performant du S&P 500 cette année, malgré un retour en force depuis mars et avril, lorsque la demande de pétrole et de produits pétroliers a chuté en raison des fermetures d’entreprises liées au Covid-19. La chute du pétrole mercredi a également mis sous pression les actions de grandes compagnies pétrolières telles que Exxon Mobil Corp (NYSE:) et Royal Dutch Shell (AS:) PLC ADR (NYSE:).

3. Les investisseurs surveillent l’évolution des demandes d’allocations de chômage

Le gouvernement communiquera ce jeudi ses chiffres des . Les progrès ont été bons, mais le chômage est toujours à son niveau le plus élevé depuis la Seconde Guerre mondiale. Les demandes initiales de chômage pour la semaine se terminant le 21 juin devraient s’élever à 1,3 million, tandis que le total des allocataires devrait atteindre 19,9 millions. Ces deux chiffres seraient en baisse par rapport à ceux de la semaine précédente si les prévisions se confirment.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Bayer proche d’un accord sur le Roundup Par Reuters

administrateur

Le pessimisme de Powell pèse sur les bourses et soutien le Dollar Par Investing.com

administrateur

La chute des actions face au covid-19 n’est pas encore terminée selon Citi Par Investing.com

administrateur

La Fed fera tout pour enrayer le déclin économique Par Reuters

administrateur

La BCE étudie la possibilité d’acheter du “high yield” Par Reuters

administrateur

Manifestation contre le confinement à Berlin Par Reuters

administrateur