Autres actualités

Top 5 des dossiers clés à surveiller sur les marchés pour la semaine du 29 juin Par Investing.com

© Reuters.

Par Noreen Burke 

Investing.com – La recrudescence des cas de virus dans le sud et l’ouest des États-Unis continuera d’être un facteur majeur de risque cette semaine. Le principal événement du calendrier économique sera le rapport NFP sur l’emploi du mois de juin, qui doit être publié jeudi, un jour plus tôt que d’habitude en raison du jour férié de l’Independence Day. Les investisseurs surveilleront ces chiffres de l’emploi ainsi que d’autres données économiques pour voir si le rebond reste en vigueur. De nombreux intervenants de la Réserve fédérale prendront également la parole, et il faudra aussi surveiller le compte-rendu de la réunion de la Fed du mois de juin. Les investisseurs suivront également les tensions géopolitiques qui se profilent et les apparitions des responsables de la Banque d’Angleterre, qui pourraient laisser entendre que les préférences en matière de politique monétaire sont en train de changer. Voici ce que vous devez savoir pour commencer votre semaine.

Augmentation des cas de virus aux États-Unis

Cinq États américains, dont la Floride et l’Arizona, ont atteint samedi des records quotidiens de cas de coronavirus et le nombre de cas américains confirmés de ce virus a atteint plus de 2,5 millions, soit un quart du total mondial, selon Reuters. La hausse du nombre de cas a été la plus prononcée dans une poignée d’États du Sud et de l’Ouest qui ont été parmi les premiers à lever le verrouillage.

La recrudescence des cas empêche la reprise complète de l’activité économique, ce qui incite les investisseurs à peser le pour et le contre des mesures de relance attendues dans les semaines à venir.

Un élément de l’aide budgétaire du Congrès, un supplément de 600 dollars par semaine aux paiements de l’assurance chômage, doit expirer à la fin du mois de juillet.

“Nos perspectives pour l’économie vont probablement devoir changer” sans nouvelles mesures de relance, a déclaré Michael Wilson, stratège en chef des actions américaines chez Morgan Stanley (NYSE:).

Rapport NFP de juin sur l’emploi, données ISM manufacturières

Les économistes prévoient que l’économie américaine ajoutera trois millions d’ en juin après un choc de 2,5 millions de gains un mois plus tôt. Mais ces deux mois, bien qu’encourageants, ne seraient que peu de chose par rapport aux quelque 22 millions d’emplois perdus en mars et avril.

L’indice , qui sera publié mercredi, devrait rebondir fortement, mais même s’il remonte au niveau 50 qui sépare la croissance de la contraction, le niveau d’activité sera toujours en forte baisse par rapport à ce qu’il était au début de l’année.

Les chiffres de la confiance des consommateurs doivent quant à eux être publiés mardi et le rapport hebdomadaire sur les premières demandes d’allocations chômage sera publié jeudi en même temps que les données sur les salaires non agricoles.

Discours de membres de la Fed et Minutes du FOMC

Le président de la Fed, Jerome Powell, et le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, doivent témoigner devant la commission des services financiers de la Chambre des Représentants, mardi, sur les mesures de relance économique prises en réponse au virus.

La Fed publiera mercredi le sur la fixation des taux. Avant cela, le président de la Fed de New York, John Williams, s’exprimera mardi dans le cadre d’un panel avec le Fonds monétaire international, tandis que le gouverneur de la Fed, Lael Brainard, doit parler de la loi Dodd-Frank lors d’un webinaire organisé conjointement par la Brookings Institution et l’Université du Michigan.

Tensions géopolitiques

Cette semaine pourrait voir une flambée potentielle des tensions entre les États-Unis et la Chine en raison de l’adoption de nouvelles lois sur la sécurité nationale pour Hong Kong.

Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a déclaré vendredi que Washington imposerait des restrictions de visa aux fonctionnaires chinois chargés de restreindre les libertés à Hong Kong.

Le mois dernier, le président Donald Trump a répondu aux plans de la Chine en disant qu’il lançait un processus visant à éliminer le traitement économique spécial qui a permis à Hong Kong de rester un centre financier mondial depuis sa rétrocession par la Grande-Bretagne en 1997.

Les craintes qu’une escalade des tensions entre Washington et Pékin puisse compromettre les achats chinois dans le cadre de la phase 1 de l’accord commercial que Trump a conclu avec la Chine en janvier ont effrayé les investisseurs déjà inquiets d’une recrudescence des cas de coronavirus.

Les intervenants de la Banque d’Angleterre en point de mire

Les investisseurs suivront de près les apparitions du gouverneur de la Banque d’Angleterre Andrew Bailey et de l’économiste en chef Andrew Haldane cette semaine, afin de déceler tout signe de changement dans les orientations de la politique monétaire.

La BoE a renforcé sa puissance de feu de 100 milliards de livres supplémentaires – comme prévu par la plupart des économistes – mais a surpris les marchés financiers en disant qu’elle s’attendait à ce que cette augmentation se poursuive jusqu’à la fin de l’année.

La décision de la BoE de ralentir le rythme de son énorme programme d’achat d’obligations a été accompagnée d’un commentaire de M. Bailey selon lequel il préférerait liquider le bilan avant d’augmenter les taux d’intérêt – une rupture par rapport aux prévisions de l’ère Carney selon lesquelles ce processus ne se produirait pas avant que les taux d’intérêt n’atteignent 2 %.

-Reuters a contribué à ce rapport

Source : investing

Autres articles à lire

Airbus dit avoir trouvé un point d’équilibre dans sa production Par Reuters

administrateur

Wall Street recule avec les tensions USA-Chine malgré l’emploi Par Reuters

administrateur

Les dépréciations de BP admettent que l’industrie du pétrole ne sera plus jamais aussi performante Par Investing.com

administrateur

Les valeurs à suivre à Wall Street Par Reuters

administrateur

Avec 13.215 cas supplémentaires, la France établit un nouveau record quotidien Par Reuters

administrateur

Top 3 des événements clés à surveiller sur les marchés ce mercredi 10 juin 2020 Par Investing.com

administrateur