Bourse & Actions

Un avenir radieux pour les maisons de retraite

Publié à l’origine sur la Bourse au quotidien.fr

Tous les trois spécialisés dans les maisons de retraite, les groupes Korian (PA:), LNA Santé et Orpea se portent bien. Tour d’horizon avec Eric Lewin, pour qui le secteur est promis à un bel avenir.

Les autorités ont certes dénombré plus de 21 000 décès imputables au Covid-19 dans les EHPAD français à ce stade, mais la tendance de fond est intacte : avec l’inéluctable vieillissement de la population, le secteur des maisons de retraite devrait être l’un des must de ces prochaines années.

A en croire une étude de la DREES (Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques) parue hier, ces structures pourraient en tout cas compter 108 000 résidents supplémentaires à horizon 2030. De même, plus de 21 millions de seniors âgés de plus de 60 ans vivront en France d’ici dix ans, soit trois millions de plus que l’an passé.

Il y a donc d’ores et déjà urgence pour les sociétés cotées du secteur, qui vont devoir s’adapter et grandir très vite. Voilà sans doute pourquoi LNA SANTE vient de boucler le rachat de Clinique Développement, un opérateur sanitaire basé en Normandie, dont il souligne qu’il propose « une offre de médecine chirurgie de spécialité à forte expertise en synergie avec son offre Moyen Séjour », qui dispose de 830 lits (en sus de 22 blocs opératoires) et a généré l’an passé un chiffre d’affaires consolidé de 76,6 M€.

Ces revenus viendront s’ajouter aux 500 M€ que dégage déjà l’ancien Le Noble Âge, qui a par ailleurs enregistré une augmentation de 1,6% de sa croissance organique au titre du troisième trimestre de l’exercice 2020.

Des niveaux de valorisation élevés, mais encore acceptables
Acteur plus important du secteur (il pèse près de 3 Mds€ en Bourse, alors que la capitalisation boursière de LNA Santé s’établit actuellement autour de 470 M€), KORIAN a pour sa part procédé à une levée de fonds de 400 M€ en octobre dernier, une opération destinée pour partie à financer l’acquisition d’Inicea, le troisième opérateur psychiatrique privé en France.

Korian est également dans une bonne dynamique, comme en témoigne la hausse de 1% de ses revenus en base organique pour la période juillet-septembre, et le groupe vient en outre de racheter les murs exploités de cinq maisons de retraite en France moyennant un investissement de 67 M€. Celui-ci lui conférera davantage de flexibilité dans ses opérations, le but étant de détenir 25% de son réseau à compter de 2021, contre 23% actuellement.

Terminons ce tour d’horizon par ORPEA, que j’ai conseillée à mes abonnés à La Lettre PEA Bigmidcaps il y a quelques semaines avec une belle plus-value à la clef et qui a réussi l’exploit de dépasser le cap hautement symbolique du milliard d’euros de chiffre d’affaires au troisième trimestre, une première dans son histoire.

Bref, les voyants sont au vert pour les trois ténors du secteur, ce qui n’a pas échappé aux investisseurs. La qualité a un prix et les niveaux de valorisation commencent en effet à être élevés, avec des PER de 25 pour Korian et Orpea, et de plus de 40 pour LNA Santé.

Prudence donc à court terme même si, au vu des perspectives annoncées, ces ratios ne sont pas non plus scandaleux…

Source : investing

Autres articles à lire

Déconfinement boursier | Trading list d’un trader pro 6 mai 2020

administrateur

Misez sur les Small Caps Internationales avec cet ETF largement diversifié

administrateur

Prévisions Amazon : De solides ventes pourraient générer un rallye de l’action

administrateur

Le NASDAQ mène la danse – Analyse des marchés du 23-05-2020

administrateur

Faut-il profiter du plongeon de 20% de Beyond Meat pour acheter l’action ?

administrateur

Verdict sous peu ! | Trading list d’un tradun bourse actions 26 juin 2020

administrateur