Autres actualités

Un tribunal néerlandais suspend le projet paneuropéen de Mediaset Par Reuters

© Reuters. UN TRIBUNAL NÉERLANDAIS SUSPEND LE PROJET PANEUROPÉEN DE MEDIASET

MILAN (Reuters) – Un tribunal d’Amsterdam a suspendu jusqu’au 1er septembre le projet de fusion entre les filiales italienne et espagnole de Mediaset sous une holding néerlandaise, a annoncé vendredi le groupe de médias italien.

Contrôlé par la famille de l’ancien président du Conseil Silvio Berlusconi, Mediaset souhaite utiliser la nouvelle entité pour nouer des alliances en Europe.

Vivendi (PA:), le deuxième plus important actionnaire de Mediaset, s’oppose à ce projet de réorganisation et a déposé des recours devant la justice, craignant qu’il ne renforce la mainmise de la famille Berlusconi sur le groupe.

L’une des sources a fait savoir que le tribunal devait se prononcer sur l’affaire le 1er septembre.

Dans un communiqué, Mediaset s’est dit optimiste sur ses chances de parvenir à mener son projet à bien en dépit du “nouveau ralentissement” qu’il impute à un actionnaire “hostile” et qui mettrait selon lui en danger les autres investisseurs et les employés de l’entreprise.

Vivendi et Mediaset s’affrontent depuis que le conglomérat français a abandonné en 2016 un accord pour acheter la division de télévision à péage de Mediaset. Vivendi, contrôlé par l’homme d’affaires Vincent Bolloré, a ensuite pris une participation de 29% dans Mediaset, ce que le groupe italien considère comme une approche hostile.

La querelle s’est envenimée l’an dernier lorsque Mediaset, contrôlé par la famille Berlusconi, a lancé un projet de fusion de ses divisions italienne et espagnol sous une holding néerlandaise baptisée MediaforEurope (MFE), afin de développer des alliances avec d’autres groupes de médias en Europe dans le but de mieux résister à la concurrence de Netflix (NASDAQ:) et Google (NASDAQ:) par exemple.

Vivendi, qui s’oppose au projet, a lancé des recours devant plusieurs tribunaux en Europe.

(Elvira Pollina, version française Laetitia Volga et Nicolas Delame, édité par Gwénaëlle Barzic)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Le CAC 40 corrige nettement après le bond d’hier, le Covid-19 inquiète davantage Par Investing.com

administrateur

Top 3 des événéments économiques à surveiller ce jeudi 18 juin Par Investing.com

administrateur

Europcar creuse ses pertes au 2e trimestre, étudie toutes les options Par Reuters

administrateur

Le gouvernement porte à 7,5 milliards d’euros l’enveloppe pour les personnels hospitaliers Par Reuters

administrateur

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe Par Reuters

administrateur

Airbus réfléchit à une restructuration qui pourrait impliquer des licenciements Par Reuters

administrateur