Tout savoir sur la Finance

Une société de recouvrement, c’est quoi ?

société de recouvrement

Une entreprise sollicite l’aide d’une société de recouvrement pour pousser un client mauvais payeur à régler sa dette en cas de litige lié à un défaut de paiement. Le recouvrement est en fait une démarche entamée par le créancier lors d’une vente de produit ou d’une prestation de service, que le débiteur n’a pas payée. Il sert ainsi à récupérer l’argent. Un tour d’horizon sur ce genre de sociétés dans cet article.

Qu’est-ce qu’une société de recouvrement ?

Une société de recouvrement est un établissement spécialisé dans le domaine de recouvrement, aussi bien amiable que contentieux. Elle est mandatée par le prestataire de service, le fournisseur ou le vendeur pour intervenir auprès de ses clients qui ne paient pas. Dans les meilleurs cas, le débiteur cède facilement et règle sa dette. Ce processus peut toutefois devenir compliqué et infernal. L’agence est même capable d’utiliser des mesures de harcèlement téléphonique pour convaincre le client en cas de mauvaise foi.

De manière générale, une société de recouvrement va solutionner le litige entre le débiteur et le créancier. Elle apporte une aide à ce dernier pour obtenir le paiement des sommes prétendues que le client refuse de verser ou se trouve dans l’incapacité d’honorer ce versement. Un contrat est signé à cet effet entre l’entreprise créancière et le tiers. L’agence utilise alors différentes procédures : amiables, judiciaires ou autres, pour parvenir à ses fins. La pratique de chaque intervenant peut être variable.

Les missions d’une société de recouvrement

Dans cette mission, la société de recouvrement se charge de plusieurs responsabilités pour libérer le créancier de quasiment toutes les démarches de la gestion du recouvrement. Elle assure la gestion des relations avec le débiteur suivant les instructions décrites dans le contrat. Cette procédure externalisée s’avère indispensable en fonction de la nature de l’entreprise et de l’importance du volume des factures.

Peu importe, la société tierce va :

  • Envoyer des relances par lettre (simple ou recommandée), appel téléphonique, courrier électronique, etc., pour demander le règlement de la dette,
  • Prendre contact avec le débiteur,
  • Offrir un ou plusieurs échéanciers,
  • Récupérer la dette au nom du créancier.

Malgré l’expertise et le professionnalisme de la société de recouvrement, ses actions ont une limite. Tout d’abord, cette démarche n’offre aucune garantie de paiement du client. Pourtant, elle a un coût et tous les frais associés reposent sur l’entreprise créancière.

Pour quelles raisons faire appel à son service ?

Le créancier fait appel au service du cabinet de recouvrement pour se charger des démarches amiables ou judiciaires auprès du client qui devient le débiteur. Mais malgré la réalisation du processus amiable, ce dernier n’a pas encore effectué son paiement alors que la date d’échéance de la lettre de mise en demeure est dépassée. Vous pouvez avoir des difficultés à trouver un créneau pour entamer une action judiciaire. D’où l’importance de l’aide d’une société de recouvrement.

Cette formule accorde de nombreux avantages. Déjà, le travail d’un professionnel n’est plus à démontrer. En voyant cela, le client débiteur peut tout prendre au sérieux pour céder facilement. En plus, la société tierce reste focalisée sur sa mission, sans perdre du temps pour réussir les démarches. C’est une alternative favorable pour préserver sa relation client.

Autres articles à lire

Cryptomonnaies : les obligations LCB-FT des Prestataires de Services sur Actifs Numériques (PSAN)

Emmanuel

Comment bien gérer son épargne en temps de crise

Emmanuel