Autres actualités

Wall St en baisse, le chômage et les résultats en cause Par Reuters

© Reuters. WALL STREET FINIT EN BAISSE

NEW YORK (Reuters) – La Bourse a fini en baisse de -1,31% jeudi à New York où les investisseurs ont accueilli avec circonspection les derniers résultats et la publication de statistiques attestant d’une remontée inattendue du nombre d’inscriptions au chômage.

L’indice a cédé 353,51 points à 26 652,33.

Le S&P-500, plus large, a perdu 40,36 points, soit -1,23%, à 3 235,66.235,66.

Le a avancé/reculé de son côté de 244,71 points (-2,29%) à 10 461,42.461,42 points.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont augmenté contrairement aux attentes la semaine dernière aux Etats-Unis, ce qui montre que la reprise sur le marché de l’emploi est contrariée par la résurgence des contaminations au coronavirus et que la demande reste faible.

Déjà orientés à la baisse, les marchés ont accentué leur repli après la publication d’informations selon lesquelles Apple (NASDAQ:) (-4,55%) serait visé par des enquêtes ouvertes par plusieurs Etats qui soupçonne la marque à la pomme de tromperie.

Autre poids lourd du secteur technologique, Microsoft (NASDAQ:) a cédé -4,35% après avoir fait part la veille de résultats jugés decevants par les marchés.

“On assiste une nouvelle fois à cet effet d’entrée et de sortie sur les cycliques et sur les grosses capitalisations”, souligne Robert Pavlik, de SlateStone Wealth LLC à New York. “Beaucoup pensent que les techs ont eu leur phase et qu’elles sont devenues chères.”

Tesla (NASDAQ:) (-4,98%)a de son côté été sanctionnée non pour ses résultats globalement meilleurs qu’attendu mais parce que plusieurs analystes ont dit douter que le cours de son titre soit en adéquation avec ses performances.

Contre la tendance, Twitter (NYSE:) a pris 4,06% après avoir enregistré une croissance annuelle inédite du nombre de ses utilisateurs.

Du côté des devises, l’euro prenait 0,19% à 1,1590 dollar, après avoir atteint mercredi 1,16 dollar pour la première fois depuis octobre 2018 à la suite de l’adoption la veille par les dirigeants européens d’un plan de relance de 750 milliards d’euros.

Sur le marché de la dette souveraine, le rendement du Bund à 10 ans se situait à -0,484% au moment de la clôture de Wall Street après être tombé mercredi à un creux de deux mois à -0,498%. Son équivalent américain s’établissait à 0,5774%.

(Stephen Culp, version française Nicolas Delame)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Le calendrier de reprise pourrait dépendre d’un vaccin anti-COVID Par Reuters

administrateur

Wall Street a pratiquement effacé ses pertes liées à la pandémie, le Nasdaq au plus haut Par Reuters

administrateur

Top 5 des événements clés à retenir pour bien aborder la séance US ce mercredi Par Investing.com

administrateur

La prudence domine entre peur d’une “2e vague” et reprise à risque Par Reuters

administrateur

Goldman affiche désormais l’objectif le plus élevé de Wall Street sur Amazon Par Investing.com

administrateur

Nouveau bond du CAC 40, prises de bénéfices et correction en vue sur les 5000 pts? Par Investing.com

administrateur