Autres actualités

Wall Street ouvre en hausse après la secousse sur la Chine Par Investing.com

© Reuters.

Par Geoffrey Smith

Investing.com — Les marchés boursiers américains ont ouvert en hausse mardi, après que le président Donald Trump ait pris des mesures pour dissiper les inquiétudes concernant une nouvelle guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine.

Trump avait publiquement contredit son conseiller commercial Peter Navarro tard dans la journée de lundi, après que ce dernier ait déclaré à Fox News que l’accord commercial de phase 1 signé en janvier, en vertu duquel les États-Unis avaient suspendu une grande partie des droits de douane à l’importation qu’ils avaient imposés au cours des 18 mois précédents, était “terminé”. Trump a déclaré sur Twitter (NYSE:) que l’accord était “totalement intact”.

Les données de l’USDA et d’autres organismes suggèrent que la Chine est loin d’avoir respecté ses engagements dans le cadre de l’accord d’achat de produits agricoles américains, car sa propre croissance économique – et la demande de produits de base – est loin d’avoir atteint les prévisions qu’elle avait faites avant la pandémie de coronavirus. Les acteurs du marché ont donc interprété l’intervention de Trump comme étant une déclaration qu’il n’y avait pas de raison d’augmenter à nouveau les droits de douane – une mesure qui toucherait le pouvoir d’achat des consommateurs américains à un moment où plus de 20 millions d’entre eux sont au chômage.

À 16h00, l’indice avait augmenté de 1,1 %, tandis que le  et le avaient tous deux progressé de 0,9 %.

Les nouvelles de l’économie ont également été meilleures sous la forme de l’enquête IHS Markit auprès des directeurs d’achat pour le mois de juin, dont l’indice principal a rebondi plus que prévu, passant de 39,8 en mai à 49,6. Les services, en particulier, ont connu une solide reprise, les entreprises ayant commencé à sortir du confinement. Toutefois, comme pour les indices de confiance des consommateurs publiés mardi en Europe, les chiffres montrent que l’économie se contracte encore ce mois-ci, bien qu’à un rythme plus lent qu’en mai.

Parmi les actions individuelles, Apple (NASDAQ:) a atteint un nouveau sommet historique après que le premier jour de sa conférence mondiale des développeurs se soit écoulé sans surprise majeure. La société a confirmé qu’elle commencerait à utiliser ses propres puces dans la prochaine génération d’ordinateurs portables et de Mac.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Le cas de Boeing Par Investing.com

administrateur

Europcar obtient un prêt de 220 millions d’euros garanti à 90% par l’Etat français Par Reuters

administrateur

Plusieurs milliers de personnes réunies à Paris contre le racisme Par Reuters

administrateur

La semaine s’ouvre sur une note euphorique venue de Chine Par Reuters

administrateur

Le virus pèse sur les ventes de Pernod Ricard, qui suspend les rachats d’actions Par Reuters

administrateur

EUR/USD rejoint 1.11, au plus haut depuis 2 mois, correction en vue ce vendredi ? Par Investing.com

administrateur