Autres actualités

Wall Street termine en hausse sous l’impulsion des “techs” Par Reuters

© Reuters. WALL STREET FINIT EN HAUSSE

par Herbert Lash et Karen Pierog

(Reuters) – La Bourse de New York a fini en hausse mardi, le Nasdaq affichant une hausse quotidienne record depuis novembre dernier pour effacer ses pertes de la séance précédente, sous l’impulsion du rebond des grandes valeurs technologiques favorisé par le recul des rendements obligataires.

L’indice a gagné 30,3 points (+0,1%) à 31.832,74 points.

Le S&P-500, plus large, a pris 54,09 points, soit 1,42%, à 3.875,44 points.

Le a avancé de son côté de 464,66 points (+3,69%) à 13.073,83 points.

Les informations faisant état de l’imminence de l’adoption du plan de relance économique de 1.900 milliards de dollars avaient accentué la tendance des dernières semaines d’une hausse des rendements obligataires, pesant lourdement sur le Nasdaq et ses grandes valeurs technologiques.

Le marché s’ajuste au nouveau niveau des taux d’intérêt, a déclaré Kristina Hooper, stratégiste en chef chez Invesco à New York. Les entreprises dont les produits et services sont demandés lorsque l’économie se porte bien vont surperformer cette année, a-t-elle dit, tandis que les “tech” vont boucler l’année en hausse mais pas en chefs de file.

“Aujourd’hui le bon du Trésor à dix ans est un peu à la baisse, et cela enlève de la pression aux valeurs, donc les techs fonctionnent bien”, a dit Kristina Hooper. “Le marché doit simplement s’accommoder de ce niveau de taux”, a-t-elle ajouté, alors que la valorisation des titres des grandes entreprises technologiques dépend en partie d’un environnement de taux bas.

Tesla (NASDAQ:) a rebondi après avoir chuté de 37% entre son pic de janvier et lundi, connaissant mardi sa plus importante hausse quotidienne depuis près d’un an.

Amazon (NASDAQ:) et Microsoft (NASDAQ:) ont quant à eux affiché une progression inédite depuis plusieurs semaines.

En début de journée, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a revu à la hausse ses prévisions de croissance pour 2021 et 2022, citant l’avancée des déploiements des vaccins contre le coronavirus et l’adoption probable du vaste plan de relance aux Etats-Unis.

(Rédaction de Paris)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Troisième victoire de suite pour Verstappen, Hamilton hors du podium Par Reuters

administrateur

Correction en vue sur le métal jaune selon Commerzbank et Credit Suisse Par Investing.com

administrateur

Yellen promet de renforcer la coopération transatlantique Par Reuters

administrateur

Résultats prometteurs pour un vaccin expérimental de Moderna Par Reuters

administrateur

Les points clés de ce mardi 13 octobre Par Investing.com

administrateur

Les excellents indices PMI européens soutiennent le CAC 40 et l’EUR/USD Par Investing.com

administrateur