Bourse & Actions

Walmart, Home Depot, NVIDIA : 3 actions US à surveiller de près cette semaine

Après s’être remis de l’incertitude politique causée par la course serrée à la présidence des États-Unis, les marchés entrent dans une nouvelle phase de volatilité potentielle, l’escalade des infections à COVID-19 obligeant de nombreux États à réintroduire des restrictions.

Les médias ont rapporté le week-end dernier que trois États de la côte ouest des États-Unis ont conjointement appelé à l’arrêt des voyages non essentiels. La Californie, l’Oregon et Washington ont exhorté leurs habitants à éviter de voyager, l’augmentation quotidienne des cas de COVID-19 aux États-Unis ayant atteint un nouveau record.

Jusqu’à présent, les investisseurs ont mis l’accent sur la reprise économique post-pandémique en étant optimistes quant à l’obtention prochaine d’autorisations d’utilisation d’urgence pour les vaccins candidats retenus. C’est peut-être la raison pour laquelle les actions économiquement sensibles étaient en demande la semaine dernière, même avec une augmentation des cas de coronavirus. Les indices S&P 500 et à petite capitalisation ont tous deux atteint des sommets historiques, tandis que l’indice a retrouvé ses niveaux d’avant la pandémie.

Outre l’escalade des infections au coronavirus et les nouvelles relatives au développement de vaccins, les investisseurs entendront attendront également les résultats des plus grands détaillants américains. Nous avons présélectionné trois titres qui pourraient faire l’objet d’une hausse après la publication de leurs chiffres trimestriels :

1. Walmart

Le plus grand détaillant américain, Walmart Inc (NYSE:), annoncera ses bénéfices du troisième trimestre de l’exercice 2021 le mardi 17 novembre avant l’ouverture du marché. Le consensus prévoit un BPA de 1,18 $ sur un chiffre d’affaires de 132,08 milliards de dollars.

Le détaillant a été un bénéficiaire de la pandémie, car les gens qui étaient confinés ont stocké des articles d’épicerie et consommé davantage de produits de base quotidiens. Au deuxième trimestre, la division du commerce électronique du détaillant de Bentonville (Arkansas) a enregistré une forte croissance, les ventes en ligne ayant bondi de 97 % par rapport à l’année précédente, les options de ramassage et de livraison ayant toutes deux atteint des volumes de vente record.

Walmart

Les investisseurs s’attendent à ce que le détaillant affiche de solides bénéfices trimestriels et à ce que ses ventes en ligne augmentent. Ils ont donc fait grimper les actions de WMT de 27 % cette année. L’action a clôturé en hausse de 1,56 % vendredi à 150,54 $. L’incertitude persistante concernant le deuxième plan de relance du gouvernement pourrait peser sur les ventes futures.

Walmart a cité l’importance des mesures de relance du gouvernement à plusieurs reprises dans son dernier compte-rendu de résultats, affirmant que les consommateurs ayant cet argent dans leur portefeuille ont contribué à stimuler les ventes dans les catégories de produits généraux à forte marge.

2. Home Depot

Le géant de l’amélioration de l’habitat, Home Depot Inc (NYSE:), publiera également ses résultats du troisième trimestre mardi avant l’ouverture du marché. Les analystes prévoient un bénéfice par action de 3,05 dollars sur un chiffre d’affaires de 31,78 milliards de dollars.

HD a également bénéficié de l’effet de confinement, les gens, coincés chez eux, dépensant plus d’argent pour la rénovation de leur maison. Depuis le plongeon de mars, l’action Home Depot a fortement rebondi, gagnant plus de 80%.

Home Depot

Mais ce puissant rallye a marqué pause au cours des trois derniers mois, car la hausse des dépenses a affecté les marges de l’entreprise et la période de pointe des dépenses du printemps et de l’été a pris fin. Les actions ont clôturé vendredi à 277,17 dollars, soit un niveau pratiquement pour le dernier trimestre.

Les frais de vente, généraux et administratifs ont fait un bond de 26 % au deuxième trimestre. Simeon Gutman de Morgan Stanley (NYSE:) a fait remarquer que la société dépense plus que prévu pour les coûts liés au virus.

3. NVIDIA

L’un des plus grands fabricants de puces électroniques au monde, NVIDIA Corporation (NASDAQ:), annoncera ses résultats du troisième trimestre mercredi 18 novembre après la clôture du marché. Les analystes s’attendent à un BPA de 2,57 $ sur un chiffre d’affaires de 4,41 milliards de dollars.

Les actions de NVIDIA ont connu un grand succès cette année, alimenté par une forte demande pour ses puces utilisées dans les centres de données et les consoles de jeux. Le titre a atteint un record de 588,01 $ le 6 novembre, et est en hausse d’environ 130% en 2020, surpassant massivement l’indice Philadelphia Semiconductor qui est en hausse de 36% jusqu’à présent en 2020.

NVIDIA

NVDA a clôturé vendredi à 531,88 $.

Après la forte hausse du titre cette année, NVIDIA est désormais l’un des titres les plus prisés dans le secteur des puces, avec un ratio cours/bénéfices de 97,7, soit plus de deux fois le multiple moyen de 43,64 du groupe des semi-conducteurs.

Cela rend le titre susceptible de corriger en cas de résultats négatifs inattendus, en particulier lorsque l’environnement économique et géopolitique reste fragile. La société NVIDIA, basée à Santa Clara en Californie, est le plus grand fabricant de puces graphiques utilisées dans les jeux sur ordinateur personnel. Au cours des dernières années, le fabricant de puces a adapté avec succès sa technologie au marché de l’intelligence artificielle, créant ainsi une nouvelle activité générant plusieurs milliards de dollars.

Source : investing

Autres articles à lire

S&P500 : balles neuves !

administrateur

2 ETF spécialisés sur le secteur de l’assurance, dans un monde de plus en plus risqué

administrateur

EDF : des résultats sous haute surveillance !

administrateur

Vent de folie sur l’action Tesla. Pourquoi ?

administrateur

les marchés financiers dansent sur un volcan

administrateur

Paris en forte hausse grâce au pétrole

administrateur