Autres actualités

Washington pourrait ramener sa part à 10% de sa contribution actuelle Par Reuters

© Reuters. OMS: SHINGTON POURRAIT RAMENER SA PART À 10% DE SA CONTRIBUTION ACTUELLE

WASHINGTON (Reuters) – Le gouvernement américain envisage plusieurs options à propos du financement de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), dont l’une consisterait à réduire de 90% la contribution des Etats-Unis, gelée depuis le 14 avril, a déclaré samedi Donald Trump.

Aucune décision définitive n’a été prise, a cependant indiqué le président américain sur son compte Twitter (NYSE:) en réaction à des informations diffusées par la chaîne Fox News.

L’administration Trump a suspendu le versement de sa contribution financière à l’OMS en accusant l’agence des Nations unies d’avoir “failli à ses devoirs essentiels” dans la lutte contre l’épidémie de coronavirus.

Selon le président américain, l’organisation a encouragé la “désinformation” chinoise au sujet du virus, ce qui aurait conduit à une épidémie plus importante, des accusations rejetées par l’OMS et Pékin.

Fox News a rapporté vendredi soir que Donald Trump comptait ramener la part de Washington au niveau de celle de la Chine, soit 10% environ des 400 millions de dollars versés l’an dernier par les Etats-Unis.

“Ce n’est qu’une des nombreuses options examinées”, a commenté le président américain sur Twitter. “Pas de décision finale encore prise. Tous les fonds sont gelés.”

Les Etats-Unis sont le plus gros contributeur de l’OMS dont ils financent le budget à hauteur de 15%.

(Répétition pour corriger un mastic dans le titre.)

(Andrea Shalal, version française Jean-Stéphane Brosse)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Source : investing

Autres articles à lire

Résumé des récentes infos clés sur la pandémie de covid-19 Par Investing.com

administrateur

Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique Par Reuters

administrateur

L’Europe résiste à l’attaque américaine sur Huawei, Wall Street recule Par Reuters

administrateur

La tension USA-Chine s’ajoute aux inquiétudes Par Reuters

administrateur

Le remdesivir de Gilead autorisé pour le COVID-19 Par Reuters

administrateur

Les USA ont évoqué un projet d’essai nucléaire, le premier en 28 ans, selon le Washington Post Par Reuters

administrateur